Résultats AADL, J-2 : Les souscripteurs AADL retiennent leurs souffles

Résultats AADL, J-2 : Les souscripteurs AADL retiennent leurs souffles

A moins de deux jours pour connaitre les résultats AADL, les nombreux souscripteurs de la formule location-vente retiennent leurs souffles, et cela à cause des nombreux périples qu’ils ont eu à traverser depuis le lancement du site d’inscription.

Les postulants au deuxième programme, appelé AADL II, peuvent en effet consulter les résultats de leur demande qui peut être acceptée progressivement ou rejetée avec motif sur la page les concernant, en introduisant leur code et leur mot de passe confidentiel sur le site inscription.aadl.dz

Si les résultats seront diffusés autant que liste progressive pour les wilayas, ils seront aussitôt affichés dans notre site sur les pages des résultats suivants les wilayas concernées.

Il faut souligner que l’opération de souscription ouverte à la mi-septembre a enregistré un engouement historique avec plus de 700 000 inscriptions. Le programme officiel annoncé est loin de satisfaire cette demande. L’AADL envisage en effet d’entamer la réalisation des 230 000 logements inscrits au titre du programme AADL II fin 2013 et début 2014, dont 90 000 logements seront réalisés pour la seule wilaya d’Alger.
Le programme location-vente est destiné principalement aux cadres des couches moyennes dont le revenu mensuel se situe entre 24 000 et 108 000 DA. Il faut rappeler qu’à ces nouvelles souscriptions s’ajoutent les anciennes, qui dépassent les 100 000 demandes. L’AADL assure que l’opération de tri se poursuit et permet d’éliminer progressivement toute personne non éligible. L’éligibilité au programme location-vente répond à plusieurs conditions.

La première est de n’avoir jamais bénéficié d’un logement, d’un terrain bâtissable ou d’un crédit immobilier à taux bonifié. La deuxième condition est que les revenus du foyer (le postulant et son conjoint) ne doivent pas être inférieurs à deux fois le SNMG (qui est de 18 000 DA) ni supérieurs à six fois ce salaire minimum garanti. Concrètement, les revenus du postulant et de son conjoint doivent être situés entre 24 000 DA et 108 000 DA. Ceux dont les revenus sont inférieurs à 24 000 DA sont éligibles au logement social, les autres sont appelés à postuler pour le programme de logement promotionnel public (LPP).

 

Qui sont les souscripteurs qui ont été exclus

Le process a récolté, en l’occurrence, pas moins de 900 005 souscripteurs, ce qui révèle une situation des plus compliquées concernant le logement en Algérie.
Ceci explique d’ailleurs la ruée des Algériens sur le site de l’Agence nationale du développement et d’amélioration du logement (AADL) qui a ouvert les inscriptions le 15 septembre dernier jusqu’à enregistrer une saturation sans précédent. Aussi, il est fait état
de 900 005 souscripteurs dont 100 039 inscriptions excédentaires (double, triple, quintuple et jusqu’à 22 inscriptions par personne).
Les résultats communiqués, hier, vont dans le détail et révèlent, à titre d’exemple, que “34 souscripteurs se sont inscrits 22 fois, 45 se sont inscrits 21 fois, 68 se sont inscrits 20 fois, 83 se sont inscrits 19 fois, 79 se sont inscrits 18 fois, etc.” Cette première phase mentionne également 73 726 souscripteurs inéligibles dont 9 528 demandeurs qui se sont inscrits plusieurs fois dans des wilayas différentes et 12 733 souscripteurs détectés par le fichier AADL, 819 souscripteurs ayant déjà actualisés leurs dossiers dans le cadre de l’actualisation des dossiers 2001/2002 ou encore 25 642 souscripteurs couples inscrits séparément.
L’on note, aussi, pas moins de 22 097 souscriptions non conformes (fausses identités, dates de naissances erronées …), 1 285 souscripteurs dont l’âge est supérieur à 70 ans et 1 622 souscripteurs dont l’âge est inférieur à l’âge légal du travail.
La deuxième phase, quand à elle, a été consacrée au traitement des dossiers par le fichier national du logement qui a amené à l’exclusion de 92 594 souscripteurs jugés inéligibles pour diverses raisons.
17 806 souscripteurs ont été contrôlés positifs par le fichier des bénéficiaires de logement ou d’aides de l’État alors que 21 806 ont été contrôlés positifs par le fichier des postulants. 17 302 souscriptions sont jugées non conformes (fausses identités, noms et dates de naissances erronées etc) et 35 680 souscriptions multiples.
La troisième et dernière phase concerne le traitement sur pièce du dossier qui sera fourni par le souscripteur (environ 700 000 demandes). En d’autres termes, les déclarations du souscripteur par Internet seront confrontées aux pièces fournies dans le dossier.
Et là, aussi, on verra le nombre décroître pour des résultats qui seront communiqués progressivement à partir de la semaine prochaine précisément le 24 novembre prochain.
À rappeler que l’AADL envisage d’entamer la réalisation des 230 000 logements inscrits au titre du programme AADL2 avant la fin 2013 et début 2014, dont 90 000 logements seront réalisés pour la seule wilaya d’Alger.

 


Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top
Close
Merci de soutenir notre site
En cliquant sur j'aime (like) vous aidez notre communauté
le logement en Algérie