Home / Actualité du logement en algérie, LPA, LPP, LSP, AADL, Social et logement rurale / Logement promotionnel public : Près de 1.000 souscripteurs s’acquittent des premiers versements

Logement promotionnel public : Près de 1.000 souscripteurs s’acquittent des premiers versements

Plus de 900 souscripteurs au programme de logement promotionnel public (LPP) viennent de s’acquitter de la première tranche du prix de leurs futurs logements, apprend-on. Ces 900 souscripteurs font partie de près de 5.000 souscripteurs qui ont reçu des convocations pour le paiement de cette première tranche. A noter que près de 10.000 demandes ont été adressées à l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), depuis le début de l’opération, pour bénéficier de logements dans le cadre de cette formule. Notons que trois types de logements sont proposés aux souscripteurs, à savoir des F3, F4 et F5, avec des superficies respectives de 80, 100 et 120 mètres carrés, et ce pour des prix variant entre 650 et 950 millions de centimes. Notons également que cette formule s’adresse aux citoyens dont les revenus mensuels varient entre 108.000 et 127.000 dinars.

Pour rappel, le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a engagé des discussions avec celui des Finances pour une révision à la baisse du taux d’intérêt appliqué aux crédits bancaires contractés par les souscripteurs au programme du logement promotionnel public (LPP), avait annoncé jeudi le premier responsable du secteur, Abdelmadjid Tebboune. «On est en train de rediscuter avec le ministère des Finances le taux d’intérêt appliqué aux crédits bancaires pour les bénéficiaires du LPP», a-t-il déclaré sur les ondes de la Radio nationale. Selon M. Tebboune, le ministère des Finances, seul habilité à fixer le taux d’intérêt applicable aux crédits bancaires, «fait le maximum pour abaisser ce taux». «Le nouveau taux ne sera pas commercial pur et dur, mais plutôt un taux adapté au niveau du revenu des souscripteurs», a-t-il souligné. Concernant les pré-affectations, le ministre a rassuré les souscripteurs, affirmant que leurs choix seront respectés «sauf en cas de force majeure». «Nous avons donné des orientations à la direction de l’ENPI (Entreprise nationale de la promotion immobilière) pour adapter leur programme à la demande des souscripteurs concernant le type de logements», a-t-il indiqué.

L’ENPI a prévu initialement la réalisation de plus de 151.000 logements dont 50% sont de type F4 (100 m²). Le reste sera réparti entre des appartements de type F3 (80 m²) et F5 (120 m²).

Source: le Quotidien d’Oran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *