d-plus-de-400-familles-dans-lexpectative-816ee

Plus de 400 familles dans l’expectative

Les travaux de réalisation des 100 logements attribués à la commune ne sont toujours pas lancés. Seulement une trentaine est en cours de réalisation.

Plusieurs centaines de souscripteurs au logement promotionnel aidé ayant déposé, depuis plus de six ans, leur demande au niveau des services de la daïra de Bougaâ sont dans l’expectative. Selon des représentants des protestataires qui ont pris attache avec notre rédaction, leur attente n’a que trop duré sans pour autant connaître s’ils sont bénéficiaires ou non. “On nous a annoncé que la liste des bénéficiaires ne sera connue qu’après l’achèvement de la réalisation des logements publics locatifs dits sociaux. Selon les responsables, les deux listes seront affichées en même temps. Nous voyons que cette mesure n’est pas normale, car chaque formule est à part et notre attente dure depuis six ans”, nous dira le représentant des protestataires. Il est à noter que les travaux de réalisation des 100 logements attribués à la commune ne sont toujours pas lancés. En effet, seulement une trentaine est en cours de réalisation. “Les promoteurs en charge des projets ont souligné qu’ils ne peuvent entamer les travaux que lorsqu’ils accuseront réception de la liste des bénéficiaires afin de pouvoir procéder au montage financier”, renchérit un autre souscripteur. Et d’ajouter : “C’est une idée insensée que d’attendre la réception des logements publics locatifs pour rendre publique notre liste de logements promotionnels aidés. Chaque formule est à part et même le profil des bénéficiaires est différent. C’est une aberration.” Par ailleurs, les souscripteurs dénoncent le mutisme des responsables de la daïra quant à la publication sur les réseaux sociaux, par des inconnus, d’une liste de 90 bénéficiaires comportant les noms, prénoms et dates de naissance. Cette annonce non officielle a semé la zizanie chez 400 souscripteurs qui interpellent le premier responsable de la wilaya pour mettre fin à leur calvaire.
Rappelons que cette formule considérée comme une lueur d’espoir pour les ménages algériens a été lancée à la fin de 2009 pour remplacer le logement social participatif qui a connu un engouement sans précédent et une grande réussite à Sétif. Dernièrement, le premier responsable de la wilaya a procédé à la remise des clefs de 420 logements à la cité El-Hidhab-Est et a promis de remettre plus de 1400 logements à El-Hidhab-Nord dès que les travaux de viabilisation seront réceptionnés

Source: l’expression le 29-09-2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *