21

Sites LPP : quelques indications pour faire le bon choix

L’opération du choix par les souscripteurs des sites LPP a été lancée, ce mardi 1er décembre. À Alger où une forte demande est enregistrée, les acquéreurs de logements promotionnels publics ont le choix entre 15 sites situés dans différentes communes de la capitale. Quelles sont les forces et les faiblesses de chaque site ? Que faut-il prendre en compte pour faire le bon choix ?

Souidania. Cette commune du sud-ouest d’Alger accueillera deux promotions LPP de 500 logements chacune. Les appartements sont de type F4 et F5. La ville de Souidania est loin du centre-ville d’Alger. Située à 21 Km au sud-ouest de la capitale, elle se trouve à proximité de la rocade Sud et de l’autoroute Est-Ouest. Bien desservie par le réseau routier, cette ville en pleine expansion, est en train de se transformer en une vaste cité-dortoir. D’importants programmes de logements y ont été lancés. Mais elle est facile d’accès par route, proche des plages la côte ouest, de la forêt de Bouchaoui et du futur grand opéra d’Alger, actuellement en chantier à Ouled Fayet, entre Souidania et Staoueli.

Bachdjarah. Baptisée Michelin, la petite promotion LPP de 104 logements est composée de logements de type de F4 et F5. Cette commune est située à 7 km au sud-est d’Alger. On trouve de nombreux établissements scolaires, 26 écoles primaires, dix collèges et deux lycées. La ligne 1 du métro d’Alger dessert Bachdjarah. Un luxe dans une capitale confrontée à des embouteillages monstrueux. Mais encore, il faudrait habiter à proximité du métro pour en tirer pleinement profit. La ville dispose d’un centre commercial, d’un club de football, d’un club de tennis avec 12 terrains en terre battue, d’un stade communal, d’une salle omnisports et d’une salle de musculation. Bachdjarah est considérée comme un quartier populaire, peu coté. Pour s’y rendre, il y a le métro à partir du centre-ville, et bientôt de l’aéroport international et bien sûr la rocade sud qui est souvent encombrée.

Sites d’Aïn Benian. L’un dénommé « Macota » de 472 logements de type F4 et F5 et l’autre dénommé « Hay Djnane Nouar Louz» de 132 logements de type F4 et F5. Aïn Benian est une station balnéaire qui est située à 15 km environ à l’ouest d’Alger. Cette commune, jadis un havre de paix, connaît une urbanisation effrénée avec la multiplication des sites dortoirs. La commune est peu dotée en infrastructures de sport et de loisirs. Elle possède trois clubs de football et une école d’hôtellerie ESHRA.

La station balnéaire d’El Djamila (anciennement La Madrague), avec ses restaurants de poisson, constitue la principale zone touristique de la commune. Très peuplée, Aïn Benian est confrontée à des embouteillages comme tous les quartiers de la capitale. Pour s’y rendre, il n’y a que la route. Il n’y a ni métro, ni train, ni tramway. Son avantage réside dans sa proximité avec la forêt de Baïnem, les plages et l’autoroute Est-Ouest.

Bordj El Kiffan. L’ex-Fort de l’eau est situé à 15 km à l’est d’Alger. La commune accueillera trois promotions LPP : Ali Amrane 15 de 128 logements ( F4 et F5), Ali Amrane 6 de 114 logements ( type F3 , F4 et F5) et Ali Amrane 3 de 672 logements ( F3 , F4 et F5). La ville est desservie notamment par le tramway et est reliée aux routes nationales 11 et 24. Proche du centre-ville d’Alger, Bordj El Kiffan n’est pas le meilleur quartier d’Alger. Il n’est pas non plus le pire.

En matière d’éducation, Bordj El Kiffan dispose d’une annexe de la Faculté de médecine d’Alger, d’un Institut supérieur de gestion et de planification (ISGP), d’un Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l’audiovisuel (ISMAS) et de cinq lycées. L’activité hôtelière se développe avec plusieurs hôtels de standing ainsi qu’un petit centre d’affaires.

Concernant les loisirs, Bordj El Kiffan dispose de parcs aquatiques, d’un karting, d’une école de boxe, d’un club de judo, d’un club d’Athlétisme, et d’un club de natation et Handisport. Un bon choix pour ceux qui travaillent à Bab Ezzouar par exemple, mais à déconseiller pour ceux qui doivent se rendre chaque matin à l’ouest d’Alger.
Bordj El Bahri. Deux sites sont situés dans la commune de Bordj El Bahri. Le premier dénommé « Faizi » comprend 720 logements de type F4 et F5 , le second dénommé « Dermouche » se compose de 600 logements de type F4 et F5. Bordj El bahri est située à environ 20 km à l’est d’Alger et regroupe plusieurs centres de formations, un lycée général et un lycée technique. La commune héberge également un Centre de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA), une école de sapeurs pompiers et d’officiers de protection civile ainsi que l’École militaire polytechnique (EMP ex ENITA). Cette ville côtière possède un club de voile, un complexe d’équitation, un boulodrome, ainsi que deux clubs de football. Bordj El Bahri est située à l’autre bout de la capitale. Elle est desservie par le tramway et par plusieurs axes routiers, mais il faut compter au moins 1h30 pour se rendre dans le centre-ville de la capitale. À déconseiller pour ceux qui travaillent à Alger-centre.

Aïn Taya. Toujours dans la banlieue surpeuplée de l’est d’Alger, une cité de LPP 352 logements de type F3, F4 et F5 sera construite à Aïn Taya. Située sur la bande côtière à 22 km à l’est d’Alger, elle est desservie par la route nationale 24. Le littoral Aïn Taya, s’étend sur 8 km. La ville dispose notamment de la forêt de Boussekloul, un espace de détente et de loisir. Aïn Taya a l’inconvénient d’être loin d’Alger centre, mais elle présente l’avantage d’une ville propre et moins urbanisée comparativement à d’autres quartiers d’Alger, comme Aïn Benian.

Reghaïa. Quatre sites sont proposés aux souscripteurs au niveau de Reghaïa Korichi 1 , Korichi 2 Bouraada et Amirouche. La grande agglomération est située à 28 km à l’est d’Alger, au nord-est. Elle est desservie par le train électrique et l’autoroute. Elle dispose de deux gares ferroviaires (une urbaine et l’autre pour la zone industrielle) et d’une gare routière. La ville de Reghaïa possède quatre clubs de football. Son inconvénient est qu’elle est loin d’Alger-centre et des principaux quartiers d’affaires de la capitale.

Staouali. Deux promotions ont été lancées dans cette ville, relativement épargnée par l’urbanisation effrénée de la capitale. La première, baptisée « domaine Ben Dada », compte 872 logements de type F4 et F5. La seconde appelée « La Coline» comprend 98 logements de type F4 et F5. Staouali est située à environ 20 km à l’ouest d’Alger. Elle est accessible via la rocade sud et elle est toute proche de l’autoroute Est-Ouest. Dotée d’une gare routière et d’une station de taxis, Staouali est proche de la forêt de Bouchaoui et des plages de la côte ouest. C’est la ville ou réside la nomenklatura du régime à Club des Pins et Moretti. Elle est connue pour son activité touristique en été et son équipe de basket-ball le NB Staoueli plusieurs fois championne d’Algérie.

Ouled Fayet. Quatre sites se trouvent au niveau de Ouled Fayet: « Plateau 1 » avec 330 logements, Plateau 2 avec 662 logements et Semrouni 1 et 2 avec 1064 logements, tous de type F4 ou F5. Ouled Fayet est située à environ 15 km au sud-ouest d’Alger. La rocade sud d’Alger traverse la commune, on y trouve un accès à l’autoroute Est-Ouest. Dans cette commune, on y trouve trois cités universitaires pour filles ainsi que le siège de l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo. De nombreuses cités ont été construites dans cette zone où un terrain de plusieurs hectares a été réservé pour accueillir un grand parc de loisirs.

Mahelma. Deux sites LPP figurent sont implantés à Mahelma. Le premier est composé de 1067 logements et le second de 1080 logements de type F3, F4 et F5. Mahelma, est située à environ 30 km au sud-ouest d’Alger . Sidi Abdellah accueille une zone universitaire, avec des annexes de l’université d’Alger : l’Institut d’archéologie, l’Institut d’éducation physique et sportive, ainsi qu’une résidence universitaire pour garçons.

Rahmania. Deux promotions LPP sont implantées à Rahmania. Le premier est composé de 1080 logements de type F4 et F5 semi-collectifs et le second collectif de type F4 et F5. Rahmania se situe à environ 25 km au sud-ouest d’Alger, elle se trouve à proximité de l’autoroute Est-ouest. Cette commune dispose d’un cyberparc qui s’étend sur une superficie de 100 hectares. Excentrée, elle dispose de peu de commodités. Mehalma est sans doute le site qu’il faudrait éviter.

Rouiba. Deux promotions LPP ont été lancées à Rouiba qui se trouve à 22 km à l’est d’Alger. Cette commune, l’une des plus propres d’Alger, abrite le premier pôle industriel et économique du pays. En matière de transport, elle dispose d’une gare ferroviaire, de trois grandes stations de bus qui couvrent plusieurs destinations. Elle est également reliée à l’autoroute Est-Ouest et dispose de cliniques et d’hôpitaux. En matière d’éducation on y trouve notamment l’École nationale préparatoire aux études d’ingénieur (ENPEI), l’École nationale supérieure de technologie (ENST) et l’Institut supérieur de formation ferroviaire (ISFF). La ville de Rouiba dispose d’un complexe sportif, neuf salles omnisports aménagées, plusieurs stades.

Zeralda. Un site est proposé au niveau de Zeralda. Il est situé en face du centre des affaires, avec 62 logements. Une petite promotion qui sans doute attirera beaucoup de souscripteurs. Il faut éviter en effet les grandes cités dont la gestion est toujours problématique. En plus, Zeralda est bien desservie par la rocade sud et elle est proche des plages de l’Ouest de la capitale. Zeralda est située à environ 24 km au sud-ouest d’Alger. Cette ville s’est fortement développée autour de l’activité touristique et hôtelière.

 

 

Source : TSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *