Ce quota étant, en fait, attendu par les postulants dès lors que la dernière opération s’est déroulée quelques mois avant le départ de l’ex-wali.

Dans une conférence de presse, mercredi dernier, le président de l’APC de Batna, Karim Maroc, a annoncé l’attribution prochaine par les pouvoirs publics de 2000 logements de type LPP et social. “Ce sera dans quelques semaines”, a précisé le maire. Ce quota étant, en fait, attendu par les postulants dès lors que la dernière opération s’est déroulée quelques mois avant le départ de l’ex-wali. Aussi indiquera-t-il qu’il venait d’adresser une correspondance au chef de daïra, Mohamed Sahraoui, à l’effet de faire figurer dorénavant sur les listes des attributaires les numéros d’enregistrement et les dates de dépôt des demandes. Ce procédé serait de nature à imposer une transparence certaine afin d’éviter tout éventuel dépassement contraire à la loi et aux procédures. Il est en effet illogique, selon des citoyens, que des demandes récentes, c’est-à-dire postérieures aux anciennes, soient prises en considération. Tout comme il est inconcevable que des familles originaires de Batna soient à chaque fois sacrifiées à cause de gens de récente installation dans la ville, venant d’un peu partout. Des cas répétitifs d’une pareille injustice ont été signalés à plusieurs reprises aux autorités, preuves à l’appui. L’actuel wali de Batna, Mohamed Salamani, a eu à différer l’opération “remise des clés” pour notamment deux raisons majeures : que les logements soient réellement dans un état d’achèvement à tous points de vue et que les listes en préparation soient rigoureusement contrôlées et objectivement ficelées. Pour sa part, l’agence AADL/antenne de Batna s’apprête, pour le 25 septembre, à remettre enfin les clés aux bénéficiaires des 350 logements LPP construits par une société chinoise au quartier Lombarkia (parc à fourrage). Même si Mme Souad Bensalah, architecte et présidente d’une association, qualifie la construction de ces 350 logements de médiocre, voire de catastrophe.
Dans un autre registre, le secteur de l’éducation où l’APC est tenue de prendre en charge l’entretien des 88 établissements du primaire, la situation risque de décevoir les bonnes volontés. La circulaire du Premier ministre Abdelmalek Sellal portant gel des recrutements donne le tournis au président de l’APC de Batna. Des directeurs de 6 cantines scolaires sur les 26 existantes ont sollicité du maire l’affectation de 6 femmes de ménage. Or un tel besoin tombe sous le coup de l’irrecevabilité à cause justement du gel des recrutements. Au passage, le P/APC n’a pas omis d’égratigner la direction de l’éducation en déclarant à la presse qu’“aucun repas chaud – comme le stipule la réglementation – n’est servi aux élèves dans les cantines scolaires”. Enfin faut-il souligner que l’APC de Batna accuse désormais un fort besoin de renouvellement de personnels suite aux nombreux départs en retraite de travailleurs permanents et contractuels de la commune. De même pour ce qui concerne les 200 détachés de l’Alem et de la DAS (emplois de jeunes) dont les contrats arrivent à expiration après 6 années d’activité. Le maire envisage d’ores et déjà la fermeture pure et simple de certaines annexes de quartiers de l’état civil, si l’APC de Batna n’est pas officiellement “autorisée” à recruter du personnel à payer sur son budget propre. Batna étant l’une des rares communes à avoir atteint l’objectif de l’autonomie financière.

Source: Liberté Algérie le 17-09-2016

Annonces immobilières

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

  • Appartement F3 à vendre Oran

    Bureau D affaire “الرحمة” Mets En vent super Appartement type f3 Acté a hai Salam coté hasnaoui 80m² 2façade au 5eme etage dans une cité fermée et gardée […]

  • Location F2 meublé A oran dans une villa

    loue f2 meublé tt confort avec garage dans une villa a bir el djir centre, 35000 da le mois + caution L’article Location F2 meublé A oran dans une villa est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

Commentaires