Le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la Ville Kamel Beljoud a démenti jeudi dernier à Jijel, la rumeur selon laquelle l’AADL a financé des logements promotionnels à des hauts responsables au prix des logements AADL, en assurant les souscripteurs que leur argent est intouchable et il passe par la caisse nationale du logement.
Le premier responsable du secteur de l’habitat a reconnu lors de sa visite de travail à Jijel qu’ il y a un retard dans les programmes des logements AADL dans la wilaya de Jijel, et il incitera les responsables de l’agence à rattraper ce retard qui est injustifié et inacceptable en soulignant que sa priorité est l’achèvement des programmes AADL 1 et AADL 2.
Le même responsable s’est engagé, par ailleurs, à réceptionner 2 000 logements dont 1 700 unités AADL et 300 logements publics locatifs dans la wilaya de Jijel vers la fin du mois de décembre prochain.
S’agissant des infrastructures publiques, le ministre de l’habitat a affirmé également qu’il est inacceptable de livrer des cités sans équipements publics.
L’hôte de Jijel a mis en avant les efforts consentis par les pouvoirs publics pour répondre à la demande des citoyens en matière de logement, citant l’attribution de plus 50 000 logements AADL durant les cinq derniers mois à l’échelle nationale et 66 000 logements toutes formules confondues depuis juillet dernier, annonçant une importante attribution de logements à l’échelle nationale vers la fin du mois de septembre en cours.
Tirant profit de sa virée jijelienne, le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville a annoncé l’octroi d’un programme de 500 logements LPA, 500 aides à l’habitat rural et une enveloppe financière de 100 milliards de centimes pour la viabilisation des cités.
B. M. C

Source : Le soir d’algérie du 21.09.2019