Le ministère de l’Habitat donne rendez-vous à des dizaines de milliers de familles à partir du 25 septembre prochain.

Les programmes de locationvente relancés en 2013, entrent dans leur phase terminale, notamment pour l’Aadl 1. La date du 25 septembre déjà annoncée par le ministre de l’Habitat sera respectée et constituera le coup d’envoi de l’opération de distribution à large échelle qui touchera cinq wilayas. Ainsi, les souscripteurs des wilayas d’Alger, Sidi Bel Abbès, Batna, Annaba et Skikda seront très bientôt conviés à régler la quatrième tranche du payement des 25% de la valeur du logement, synonyme de remise des clés. Tous les bénéficiaires de ces cinq wilayas pourront occuper leurs habitations à partir du 25 septembre prochain. L’opération durera plusieurs jours, mais les services du ministère de l’Habitat rassurent tous les concernés sur l’accès à leurs logements respectifs, dans les jours qui suivront le 25 septembre.
Il convient de préciser que la capitale aura la part du lion dans ce programme, puisque à cette date, pas moins de 2000 logements seront distribués à Réghaïa, Djenane Sefari et Ouled Fayet. Le reste des souscripteurs, concernés par le lot d’habitation sises à la nouvelle ville de Sidi Abdellah recevra ses clés à la fin de l’année en cours. Ce ne sont pas moins de 10.000 unités qui seront distribuées à cette date dans cette ville de la capitale. Les souscripteurs ne seront pas dépaysés puisqu’ils seront à une demi-heure d’Alger, grâce à la ligne ferroviaire Zéralda-Birtouta qui passe par Sidi Abdellah et qui devra être inaugurée le 1er novembre prochain. Cette attention qui tranche avec les cités remises sans viabilisation, devrait faire oublier aux bénéficiaires, la douzaine d’années d’attente.
Avec ces distributions, c’est le gros du programme de l’Aadl 1 qui sera finalisé. Il restera l’autre gros morceau du gigantesque chantier ouvert par Abdelmaldjid Tebboune en 2013, à savoir le programme Aadl 2.
On apprend, à ce propos, que les souscripteurs de ce programme dans les wilayas de Tipasa, Sétif, Aïn Defla, Khenchela, Batna, Aïn Témouchent, Béchar et Alger, seront bientôt invités à régler les tranches du payement de leurs logements selon le niveau de réalisation des cités. Ces opérations de payement constituent, pour les souscripteurs un motif d’espoir, puisque cela les rapproche de la finalisation de leurs logements. Ainsi, avec ces annonces, le ministère de l’Habitat donne rendez-vous à des dizaines de milliers de familles pour la fin de l’année en cours, pour ceux qui ont souscrit pour un logement entre 2001 et 2005 et dans le courant de l’année 2017 pour les souscripteurs de l’Aadl 2. Au plus tard, donc, le dossier de l’Aadl sera clos en 2018. Il reste que personne ne sait ce qu’il adviendra après. C’est là tout le problème.

Source: L’expression le 07-09-2016



Commentaires