Home AADL AADL 2 - AADL 2013 AÏN TÉMOUCHENT Les souscripteurs à la formule AADL2/Cnep dans l’expectative

AÏN TÉMOUCHENT Les souscripteurs à la formule AADL2/Cnep dans l’expectative

AÏN TÉMOUCHENT Les souscripteurs à la formule AADL2/Cnep dans l’expectative

Il va sans dire que d’après les concernés, des noms et prénoms des inscrits et qui portaient des numéros de plus de 20 000 se sont retrouvés parmi les 8000 inscrits qui prétendent au bénéfice de logements qui ont changé de formule, passant ainsi de la formule AADL2 à celle de AADL/Cnep sans avoir informé l’ensemble des souscripteurs.

Les souscripteurs du programme des 1104 logements AADL2 de l’année 2013 montent ces derniers jours au créneau en interpellant les responsables de l’agence afin de revoir la liste des bénéficiaires, et ce, après avoir constaté que l’ordre chronologique des inscriptions n’a pas été respecté. Il va sans dire que d’après les concernés, des noms et prénoms des inscrits et qui portaient des numéros de plus de 20 000 se sont retrouvés parmi les 8000 inscrits qui prétendent au bénéfice de logements qui ont changé de formule, passant ainsi de la formule AADL2 à celle de AADL/Cnep sans avoir informé l’ensemble des souscripteurs concernés, dans la mesure où certains seulement ont été invités à signer des engagements portant sur ce transfert. Cette méthode sélective a été dénoncée, car considérée comme injuste surtout qu’elle fut apprise, d’après eux, via les réseaux sociaux alors qu’ils sont en quête d’une réponse convaincante de la part des responsables de l’agence. Lors de la session en plénière de l’APW le sujet a été abordé de nouveau, sachant que ce point relatif à la révision de l’ordre chronologique des souscripteurs a été soulevé devant le ministre de l’Habitat à l’occasion de sa récente visite dans la wilaya de Aïn Témouchent, et ce, au même titre que l’aménagement extérieur de la cité des 972-Logements AADL/Cnep à Aïn Témouchent et celle des 132- Logements à El-Malah où les bénéficiaires se sont engagés à participer à cette opération avant de se rétracter. Mme Ouinez Labiba, wali de Aïn Témouchent, a tenu à rappeler que l’ordre chronologique des souscripteurs ne se fait pas au niveau local et qu’elle a pris l’attache avec tous les responsables centraux concernés et même le ministre. Aux dernières nouvelles, les 241 souscripteurs dont les noms ne sont pas portés sur la liste des bénéficiaires et qui se sont engagés à opter dans la formule AADL/Cnep seront retenus dans le nouveau programme des 900 logements puisqu’il y a eu l’affichage que de 700 bénéficiaires seulement. De son côté, Khatir Belmadani, directeur du logement de la wilaya, a tenu à rappeler que plusieurs réunions ont été tenues avec les responsables de AADL et de la Cnep pour tenter de cerner ce problème en ce qui concerne le programme des 1104 logements où il y a eu un accord de principe avec les bénéficiaires pour un montage financier pour prendre en charge l’aménagement extérieur avant qu’ils ne se rétractent. “Ce qui nous oblige de saisir par écrit le ministre pour une intervention de la Cnep pour les travaux d’aménagement. En ce qui concerne l’ordre chronologique des bénéficiaires”, a tenté d’expliquer M. Khatir. Au sujet de l’ordre chronologique, ce dernier, qui a confirmé le glissement de noms de certains souscripteurs classés entre 21 000 et 22 000 sur la liste des bénéficiaires parmi les premiers inscrits, a précisé que lors d’une réunion présidée par le SG de la wilaya, il a été décidé de soumettre le problème à la direction générale de l’AADL qui a visé et approuvé la liste avant de la transmettre à la direction générale de la Cnep.

Source:Liberté

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here