Le tribunal de Khenchela a rendu un jugement reportant le paiement de la facture des charges communes et des frais de service pour les habitants du quartier Aadl 2 de la ville de Khenchela. La décision de justice rendue, samedi dernier, ordonne ainsi à la Société de gestion immobilière «Gest-Immo» d’ajourner le paiement des charges communes et frais de service estimés à plus de 3.000 dinars mensuels, dont les souscripteurs du projet de 2000 Logements Aadl de Khenchela doivent s’acquitter. Cette décision de justice stipule que «Gest-Immo» doit annuler le paiement de la facture des frais de services jusqu’à l’attribution et la signature des contrats de location-vente par l’Aadl, en plus de la nécessité de définir scrupuleusement le système régissant la copropriété. Les habitants du quartier Aadl 2 de Khenchela avaient organisé plusieurs rassemblements devant le bureau de «Gest-Immo», au cours desquels ils avaient exprimé leur «refus absolu» de payer les charges inhérentes aux frais mensuels exigés s’élevant à plus de 3000 dinars par mois sans contrepartie sur le terrain. Un exemple à suivre !

 

Source : Expressiondz du 23.12.2019