Plusieurs dizaines de souscripteurs au programme AADL 2 dans les communes de Chelghoum-Laïd et Tadjenanet se sont rassemblés lundi devant le siège de la wilaya de Mila pour réclamer l’accélération du processus de livraison de leurs logements déjà achevés, a-t-on constaté. Le représentant des souscripteurs a indiqué que ces derniers refusent “l’attitude dilettante” des parties concernées par la livraison des logements achevés dans le cadre du programme de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL 2) dans la commune de Chelghoum-Laïd (500 unités) et Tadjenanet (400 unités). “Les souscripteurs protestataires ont effectué le paiement de toutes les tranches devant être payées jusqu’ici et ont procédé au retrait de la décision de pré-affectation. Ils ont également pu constater de visu que les logements des deux sites en question ont été achevés depuis un bon moment”, a-t-il expliqué. Selon ce même interlocuteur, le directeur régional de l’AADL de Constantine leur avait assuré, dimanche, que l’opération de remise des clés était entre les mains des autorités de la wilaya, ce qui les a incités à organiser ce sit-in devant le siège de la wilaya. De son côté, le directeur régional de l’AADL, Saber Ghodbane, a rassuré les protestataires affirmant que la remise des clés de ce premier quota de 900 logements réalisés dans la wilaya de Mila devrait avoir lieu incessamment. Il a révélé que “les logements sont prêts” et qu’“il ne reste plus qu’à effectuer des petits travaux de VRD sur une trentaine de mètres et à procéder à l’installation des compteurs de gaz et d’électricité”.

Source: Liberté du 10/04/2019