L’Agence nationale pour l’amélioration et le développement du logement (AADL) et l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) ont signé, hier à Alger, une convention permettant aux micro-entreprises de participer aux actions de gestion des citées «AADL 2020», pour une durée de quatre ans. Cette convention s’inscrit dans le cadre de l’accord-cadre signé le 12 novembre dernier entre le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, et le ministère délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Micro-entreprise, relatif à l’encouragement et au soutien des micro-entreprises, à accéder à la demande publique et à bénéficier de la sous-traitance, dans le cadre de projets à caractère public dans le secteur de l’habitat.
La convention a été signée par le Directeur général de l’AADL, Tarek Belaribi, et le Directeur général de l’ANSEJ, Bououd Mohamed Cherif, en présence des cadres des deux institutions et du Directeur général de l’entreprise «Gest Immo». «La convention vise l’amélioration des prestations et la promotion de la qualité de la gestion des sites de l’AADL après les multiples doléances reçues par l’Agence de la part de citoyens», a indiqué M. Tarek Belaribi. Dans ce contexte, les micro-entreprises seront mobilisées dans les domaines du nettoyage, du suivi et de l’entretien, dans le cadre de la concrétisation d’une nouvelle vision adoptée par les deux ministères en matière de gestion des citées AADL.

 

 


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site