En prévision de la distribution d’un important quota de logements de type AADL (Agence d’amélioration et de développent du logement) et suite aux directives du wali d’Oran une réunion de coordination a été présidée, avant-hier, par le secrétaire général de la wilaya en présence de représentants des directions et des associations représentatives des souscripteurs d’AADL.

Lors de cette rencontre il a été question de réexaminer le calendrier de distribution prévu au cours de cette année. Une année qui sera marquée par la distribution de 13.000 logements durant le 3ème trimestre et au moins 2.500 unités avant la fin du dernier trimestre.

Des distributions qui nécessitent plus d’efforts et VRD.

Selon un communiqué de la wilaya «le secrétaire général de la wilaya a donné des instructions afin de tenir une autre réunion de coordination, jeudi prochain, dans le but d’établir un plan d’action et mettre en place un calendrier, déterminer les responsabilités de toutes les directions concernées et élaborer une feuille de route concernant les attributions».

En effet un total de 22.195 logements du programme de l’AADL sera distribué, durant la période allant de 2020 à 2021. La wilaya d’Oran a bénéficié d’un programme de 38.265 logements AADL, pour le nouveau pôle urbain ‘Ahmed Zabana’ et le Hai Bouâmama dont 11.805 ont été livrés, 22.195 sont en cours d’achèvement et 4. 265 sont en cours d’étude. En décembre dernier le directeur régional de l’AADL a présenté un exposé détaillé sur l’état d’avancement des travaux des programmes de logement. Il a annoncé que 12.382 logements seront distribués en 2020, dont 2.000 unités au cours du 1er trimestre, 4.231au cours du 3ème trimestre et 5.147 unités de logement au cours du 4ème trimestre de l’année.

Le même responsable a ajouté que l’année 2021 verra la distribution de 9.000 unités, soit un total de 22.195 pour les 2 années 2020 et 2021. Ces distributions seront disponibles après la levée de toutes les contraintes liées aux assiettes foncières et au financement. Dans ce cadre, une enveloppe financière estimée à 1,8 milliard de DA, a été débloquée pour l’achèvement des travaux de viabilisation et de raccordement aux divers réseaux..

 

Source : Lequotidien d’oran du 15.01.2020