Après plusieurs reports, les services de la wilaya ont décidé de livrer le projet des 2.800 logements AADL de Misserghine, à partir du mois de novembre prochain, a-t-on appris de sources proches de la wilaya. L’annonce a été faite en fin de semaine dernière par le SG de la wilaya, lors d’une réunion avec les directeurs de l’Exécutif et les représentants des souscripteurs. Les autorités locales doivent attendre l’achèvement des travaux de VRD pour, enfin, livrer ce projet tant attendu par les souscripteurs. Après le raccordement du projet au réseau de l’AEP, des directives avaient été données, la semaine dernière, pour installer les entreprises chargées du raccordement du site, aux réseaux d’électricité et de gaz, ce qui permettra d’achever les travaux d’aménagement extérieur. Un autre report qui n’est pas du goût des bénéficiaires de ce programme qui attendent, depuis le mois d’août, leurs logements. Sur ce, les responsables des directions concernées ont été instruites de respecter les délais de réception du projet, conformément au calendrier élaboré par les services de la wilaya. Une réunion d’évaluation du taux d’avancement des travaux de raccordement du chantier aux différents réseaux, avait été tenue, il y a quelques mois au siège de la direction du Logement, en présence des différents services dont la direction de l’Urbanisme et de la Planification, la direction des Ressources en eau, l’Agence AADL, le chargé du Logement au cabinet du wali d’Oran et des représentants des bénéficiaires du projet du nouveau pôle urbain de Misserghine. Ce quota fait partie, pour rappel, d’un programme de 13.000 unités AADL, qui seront livrées avant la fin de l’année en cours, selon les responsables de la wilaya.

Dans ce registre, les intervenants ont insisté sur le respect des délais afin de livrer cet important programme, au courant de cette année, pour répondre aux attentes des bénéficiaires et surtout appliquer les directives données dans le cadre de ces projets. La wilaya d’Oran a bénéficié de 13.000 unités supplémentaires, à Oran, lors de la visite de l’ancien ministre de l’Habitat. Ce quota qui s’ajoute aux 15.000 logements déjà inscrits (et une partie lancée), va permettre de répondre à la demande de tous les souscripteurs AADL qui répondent aux critères ». La grande partie de ce programme supplémentaire sera réalisée au nouveau pôle urbain qui s’étend entre Misserghine et Es-Senia.

Ce nouveau quota s’inscrit dans le cadre de la prise en charge du déficit enregistré, au regard du nombre de souscripteurs à cette formule de locationvente et du respect des engagements pour satisfaire leurs demandes. Pour rappel, l’ex-ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme avait annoncé que le financement additionnel de 120.000 logements dont a bénéficié, récemment, le programme AADL concerne 38 wilayas. Ces unités supplémentaires permettront de couvrir les demandes des souscripteurs de 2001-2002 (AADL 1) et des souscripteurs 2013 (AADL 2).

Source : Le quotidien d’oran du 02.09.2019