Après plusieurs rassemblements devant le siège de Skikda de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), les souscripteurs au programme AADL2 ont ma nifesté, encore une fois, hier, leur mécontentement. Ils ont même haussé le ton d’un cran, en organisant une marche vers le siège de la wilaya dans l’espoir de voir, enfin, les autorités réagir et se pencher sur leur problème. Durant leur précédent sit-in, les frondeurs n’ont pas mâché leurs mots, exigeant une affectation dans des sites proches afin «d’éviter un déracinement» d’autant que les programmes AADL, en cours à travers la wilaya de Skikda sont bien répartis et peuvent convenir aisément aux vœux des souscripteurs des différentes régions de la wilaya. Pourtant selon eux, les responsables de l’AADL qui ont été sensibilisés au problème restent évasifs et ne montrent pas une attention particulière au volet de la répartition géographique des sites et de la provenance des souscripteurs en dépit des promesses qu’ils ont faites. C’est pour cette raison qu’au cours de la marche, les souscripteurs n’ont pas ménagé les responsables de l’AADL à travers différents slogans hostiles ‘Sebaa snine barakat (7 années ça suffit)’. Les autorités locales n’ont pas été ménagées non plus ‘wilaya bla wali (wilaya sans wali)’.
L’intervention rapide des forces de l’ordre a empêché les marcheurs de poursuivre leur itinéraire, après avoir parcouru quelques centaines de mètres. Néanmoins, le groupe s’est scindé en plusieurs groupuscules qui parviendront chacun de son côté jusqu’aux abords de la wilaya où ils se sont agglutinés dans calme, espérant être reçus par le wali.
L’association des souscripteurs a tenu à diffuser un communiqué dénonçant l’attitude des responsables AADL et des autorités locales qui ne se sont pas souciés de leurs revendications à savoir, la nécessité du strict «respect du dispatching régional des programmes, réserver le programme 1.100 logements de Gribissa à Azzaba, aux souscripteurs de la région-est de la wilaya, la prise en compte de la domiciliation des souscripteurs, la levée des obstacles qui bloquent plusieurs programmes sur les sites de Ramdane Djamel et Skikda entre autres»

Publié dans Le Quotidien d’Oran le 13 – 08 – 2020


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site