De nouveau, le dossier du projet d’habitat AADL 2 revient au-devant de la scène, à travers la colère et le doute des souscripteurs, quant à la véracité du retard accusé dans le démarrage des travaux, à l’instar des autres wilayas. Jusqu’ici, rien n’a filtré sur le site où sera réalisé le projet, au moment où les souscripteurs se sont acquittés de la 1ère tranche du montant du logement. Au nombre de quelque 6.000 bénéficiaires de ce programma AADL 2, ces derniers sollicitent et le ministre de l’Habitat et le wali de Tébessa pour qu’ils trouvent au plus vite une solution à ce problème qui perdure depuis quelque temps déjà. A noter que l’antenne de l’agence AADL de Tébessa et en réponse à une question posée par les élus de l’APW, concernant justement ce retard, les responsables de ladite agence ont indiqué que le choix du site a été localisé à Dokane, sur les hauteurs du chef-lieu. Les souscripteurs s’impatientent et exigent que les parties en charge du projet leur fournissent des explications convaincantes, des familles qui vivent en général, un aigu problème de logement, ont exprimé leurs soucis.

source: Le Quotidien le 15-08-2016