Les souscripteurs au programme de l’AADL (Agence nationale pour l’amélioration et le développement du logement) 2001/2002 réalisé à Oued Falli, au chef-lieu de Tizi Ouzou, réclament les procès-verbaux de réception de leurs habitations.

Ces bénéficiaires, dont la majorité a désormais payé la quatrième et dernière tranche du prix des logements, devraient tous recevoir les clés en février prochain.

C’est le dernier engagement pris par les représentants de l’AADL, affirme le président de l’association des souscripteurs, Boukhalfa Messai, joint par téléphone par nos soins. Il note que les souscripteurs ne vont pas se contenter des clés mais exigent désormais les PV de réception.

Notre interlocuteur affirme d’ailleurs que les 903 logements déjà livrés et distribués ne sont pas dotés de PV de réception officiels, ce qui, pour lui, «peut donner lieu à des problèmes administratifs futurs». Il ajoute : «On nous a promis que les chantiers allaient être finalisés en décembre dernier.

Ce qui n’a pas été concrétisé. Le dernier engagement du maître de l’ouvrage est pour le 20 février prochain. C’est-à-dire dans un mois. Nous demandons que la livraison soit faite avec les PV de réception.»

M. Messai estime toutefois que ce nouveau délai pourrait ne pas être respecté vu l’importance des travaux qui restent à finaliser sur les lieux.

Il cite les travaux de VRD qui vont nécessiter plus de temps pour leur achèvement. Il parle aussi que l’îlot 7 du site ne dispose pas d’accès. «L’accès principal à deux bâtiments de cet îlot se situe à environ 9 m de hauteur et cela exige la conception d’un mur puis d’un remblai pour réaliser un accès. Les travaux viennent d’être entamés à ce niveau-là», a-t-il dit.

L’association continue aussi d’exiger que tous les souscripteurs recensés sur ce premier programme de l’AADL au niveau de la wilaya bénéficient de leurs logements.

Ce qui crée l’ambiguïté avec l’AADL qui a récemment dévoilé au représentant de l’association que le nombre des souscripteurs au programme de Oued Falli est de 2362. Ceci, au moment où le site est programmé pour accueillir 2000 unités.

Cela exige sans doute que certains souscripteurs soient bénéficiaires de logements sur un autre site au niveau de Oued Falli. «L’association continue à revendiquer que tous les souscripteurs recensés soient bénéficiaires de logements. Nous avons juste tenu à ce que cela se fasse par ordre chronologique de dépôt des dossiers», affirme Boukhalfa Messai.

Il y a lieu de rappeler que la wilaya de Tizi Ouzou a bénéficié d’un quota global de 14 558 habitations de type location vente de l’AADL.

En 2013, le programme alloué à la wilaya était de 5700 logements dont 3000 implantés à Oued Falli, 1000 dans chacune des communes de Draâ El Mizan et Azazga, 500 à Aghribs et 200 à Tamda.

Le deuxième programme date de 2018 avec un total de 7000 unités. La troisième tranche de ces logements est celle attribuée à la wilaya de Tizi Ouzou au cours de l’année 2019, avec un quota de 1858 unités. Elles seront implantées, d’après la direction du logement, à Imllel (Azazga) et au chef-lieu de wilaya.

Source : Elwatan du 23.01.2020


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site