Les travaux de réalisation de 3.000 nouveaux logements AADL au nouveau pôle urbain de Misserghine, seront lancés au courant du mois en cours, a-t-on appris, hier, de sources proches de la wilaya. Nos sources indiquent qu’une entreprise turque a été retenue pour la concrétisation de ce programme qui sera réalisé dans site n°18. Nos sources indiquent que ce quota fait partie des 5.000 logements qui seront réalisés au profit des derniers souscripteurs du programme AADL2.

Sur ce programme 2.000 unités sont en cours de réalisation par une société syrienne. D’autre part et dans le cadre de la lutte contre l’habitat précaire, un quota de plus de 3.500 logements sociaux sera réceptionné dans ce nouveau pôle urbain, avant la fin de l’année en cours, indiquent les mêmes sources.

Ce programme sera consacré aux mal-logés de la wilaya. En effet, en parallèle au lancement des travaux d’aménagement au pôle urbain de Gdyel, le chantier de réalisation de plus de 3.500 logements sociaux, a été lancé, au nouveau pôle urbain de Misserghine, sur instructions du wali, dans le cadre du programme de logements accordé a la wilaya d’Oran par le ministère de l’habitat pour lutter contre l’habitat précaire. Selon nos sources, le terrain proposé au ministère de l’Habitat pour la concrétisation de ce programme a été approuvé. Selon nos interlocuteurs, ce programme vient s’ajouter à plus de 18.000 logements, toutes formules confondues, programmés par la wilaya d’Oran. Dans ce pôle, 4.000 autres logements de type AADL sont, actuellement, en cours de réalisation. Le nouveau pôle urbain de Misserghine a été retenu pour la réalisation de 10.000 logements AADL, dans le cadre du quota supplémentaire (13.000 logements), accordé dernièrement, par le ministère de l’Habitat.

Ce nouveau programme vient s’ajouter aux 8.000 logements déjà inscrits, au même pôle. Selon nos sources, les travaux des 10.000 logements ont été lancés et avancent à un rythme soutenu. En décembre dernier, le wali d’Oran avait indiqué qu’à l’instar du nouveau pôle urbain de Belgaid où plus de 7.000 logements ont déjà été réalisés, plus de 8.000 logements et des équipements d’excellence seront réalisés, au nouveau pôle urbain de Misserghine. Les deux projets concernent la réalisation de 4.000 logements AADL et 4.000 autres logements sociaux locatifs.

Ces 2 programmes d’habitat constituent le 1er noyau d’édification du nouveau pôle urbain dont a bénéficié la wilaya sur un site important, dans la partie sud-ouest du Groupement urbain de la ville.

Pour la concrétisation des 4.000 logements sociaux de Misserghine, 2 entreprises ont été retenues pour l’étude et la réalisation. Elles ont été choisies à l’issue d’un avis d’appel d’offres national. Chaque entreprise prend en charge un quota de 2.000 logements. Le futur pôle urbain de Misserghine est situé dans le triangle Aïn Beïda – Es-Senia – Misserghine. Avec ses 1.300 ha, il constitue une réelle opportunité foncière de l’aire urbaine d’Oran. Il s’agit d’une ville devant accueillir une population de 200.000 âmes avec, à la clé, un programme mixte de 60.000 logements, d’équipements culturels, de santé, d’éducation, des espaces publics. La commune de Misserghine, signalons-le, a bénéficié d’un programme de 1.050 logements sociaux destinés à éradiquer l’habitat précaire dans cette commune, 160 logements ont déjà été attribués, alors que plus de 900 sont en phase d’achèvement aux sites de Zabana et Haï Rabah. Outre ce programme, il est prévu la réalisation de plus de 900 logements, dans le cadre du programme réservé aux familles des Planteurs. Ces derniers seront implantés à Haï Zabana. Signalons, enfin, que le wali d’Oran a annoncé, la réalisation d’équipements d’excellence dans ce nouveau pôle. La priorité sera accordée aux infrastructures scolaires et sanitaires, aux espaces verts et aires de jeux et de loisirs ainsi qu’aux équipements de service.

Source: le Quotidien d’Oran du 04/03/2019