Pas moins de 117 920 demandes de logement tous types confondus sont en instance d’attribution au niveau des 10 daïras que compte la wilaya de Mostaganem.

A titre d’information, notre source révèle que 49 528 demandes de logement concernent le LPL, 19 442 le LPP et 48 950 l’habitat rural. L’offre demeure, bien entendu, en deçà de la demande en comparaison avec les quelque 19 000 logements tous programmes confondus qui sont en cours de réalisation dans la wilaya, dont près de 3 000 en milieu rural.

Au courant de cette année, plus de 10 000 logements seront attribués à travers le territoire de la wilaya pour répondre à la forte demande de la population. Pour rappel, 6119 logements de différents programmes ont été attribués l’an dernier, en plus de 2043 aides à l’habitat rural.

Malgré les instructions du wali quant à l’affichage des listes des bénéficiaires de logements, de nombreuses communes font face à de véritables contraintes pour confectionner leurs listes suite aux travaux inachevés et au nombre très élevé des demandeurs de logement par rapport aux quotas réalisés.

Notons que le lancement de ces projets a suscité une grande satisfaction chez ces familles mais malheureusement les demandes s’amplifient au fil des ans.

Il faut signaler qu’outre les habitants des bidonvilles et les demandeurs de logement ayant déposé des dossiers il y a plusieurs années, de nombreuses familles continuent de squatter des locaux commerciaux et autres caves d’immeubles.

Cependant, l’espoir demeure tout même puisque la bataille engagée par les pouvoirs publics tend à poursuivre la réalisation de logements, pour l’intérêt du citoyen en général dans un secteur aussi sensible.

Dans ce contexte, les travaux de réalisation du nouveau quota AADL sont déjà lancés dans les communes de Sidi Lakhdar (400 logements), Sidi Ali (300), Achaacha (400), et 200 dans la nouvelle zone d’habitat urbain nouvelle d’El Hachem (Sayada).

Source: El Watan du 30/01/2019



Commentaires