Au moment où l’APN connaît une instabilité sans précédent, où plusieurs députés demandent le départ de son président, la question qui mérite d’être posée : est-ce que cette assemblée sert réellement le citoyen ?

Ou est-ce uniquement un lieu servant juste les lobbys et les grands bonnets ? Ces députés qui exigent de Saïd Bouhadja de jeter l’éponge répondent-ils aux attentes du peuple, surtout pour ce qui est du droit à l’emploi et au logement ? Visiblement non ! Rien que pour l’exemple, dans la wilaya de Blida, il y a environ 20 000 souscripteurs à l’AADL 2. Plus de la moitié d’entre eux ne connaissent pas leur sort puisqu’il n’y a pas encore de logements en construction qui leur sont destinés.

En parallèle, aucune action n’est à signaler de la part des députés pour défendre ces souscripteurs. «Il est inconcevable que ces députés, censés représenter le peuple, sombrent dans un silence inquiétant, alors que leurs concitoyens n’arrivent même pas à faire le choix des sites AADL. Et dire qu’il s’agit d’un programme présidentiel ! Notre sort reste encore méconnu faute de logements disponibles cinq ans après le lancement de l’AADL 2», regrettent des souscripteurs en colère.

Le 13 octobre, un énième sit-in sera organisé au centre de Blida et devant le siège de la wilaya pour exiger un droit et «forcer» les députés à jouer leur rôle d’élus du peuple. «Si ça ne marche pas, nous passerons à d’autres actions, y en a marre des mensonges. Notre argent va à la location alors qu’on est censés déjà occuper nos logements», se révolte un groupe de souscripteurs.

La crédibilité du Parlement peut aussi être remise en cause lorsqu’une promesse émanant d’un ministre et déclarée officiellement à l’intérieur de l’hémicycle ne soit pas concrétisée sur le terrain.

Et cela s’est passé en janvier 2017. Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat de l’époque, déclarait à propos des logements AADL de la ville nouvelle de Bouinan située dans la wilaya de Blida (environ 30 000 logements) : «Je peux vous assurer que les souscripteurs de Blida seront prioritaires… et c’est logique. Et c’est le surplus de logements qui sera destiné à la capitale.» Aujourd’hui, près de deux ans après cette déclaration, les logements de la ville nouvelle de Bouinan (AADL 2), tous presque achevés, sont toujours destinés aux souscripteurs de la capitale.

Annonces immobilières

  • VILLA STYLE MAROCAIN

    VILLA 3 ETAGE ET DEUS FACADE FIHA 117 M 5CHAMBRE 2 TOILETTE DEUX DEBARA ET GARAGE POUR DEUX VOITUR FINI TOUS FAYANCE MEME LES CHAMBRE L’article VILLA STYLE MAROCAIN est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

  • Location Local Commercial côté Bab Azzoun

    Local très commercial situé dans une ruelle entre Bab Azzoun et la rue de Chartre, à 3 minute de marche de la gare du Métro de Sahat Chouhada et de la mosqué Ketchaoua, superficie 13 m² bien fini avec […]

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

Commentaires