AADL de Bouira : 800 logements livrées en 2018

37

Un quota de 800 logements du programme AADL, en cours de réalisation au niveau du chef-lieu de la wilaya de Bouira, sera livré d’ici le mois de juin 2018, selon les détails fournis, au wali, Mouloud Chérifi, qui inspectait des chantiers d’habitat et de l’aménagement urbain.

Lancés depuis octobre 2015, les travaux de réalisation de ces 800 unités se poursuivent toujours malgré le léger retard enregistré, a expliqué un des responsables des entreprises réalisatrices. Ces 800 unités font partie d’un programme AADL de 2 300 unités, dont seuls les travaux de réalisation des logements du chef-lieu de wilaya ont démarré jusqu’à présent, tandis que ceux affectés aux communes d’El-Adjiba Bechloul, Lakhdaria, Sour El-Ghouzlane et Aïn Bessam attendent leur lancement. Les 800 logements du chef-lieu de wilaya sont destinés uniquement aux souscripteurs de l’ancien programme AADL, soit 2001-2002. Le reste sera affecté aux nouveaux souscripteurs, avait expliqué auparavant le directeur du logement, Yahiaoui Nabil.

Par ailleurs, deux autres projets relevant des secteurs des travaux publics, de l’environnement et de l’aménagement viennent d’être lancés et dont le premier magistrat de la wilaya s’est enquis du taux d’avancement des travaux. Il s’agit de l’extension de la RN18 reliant le chef-lieu de wilaya à Aïn Bessam, ainsi que l’aménagement et la réalisation d’un espace de détente et de loisirs sur les abords de cette voie. L’autre projet consiste en la réalisation de l’entrée ouest de la ville, dont une trémie devra être réalisée pour fluidifier la circulation routière au niveau de la ville et de ses alentours, a expliqué le chef de l’exécutif. Le même responsable a demandé à l’entreprise réalisatrice de respecter la qualité des travaux, ainsi que les délais, tout en insistant, notamment, sur l’embellissement environnemental. En outre, et pas loin de ce site, un jardin public devra, également, être réalisé et doté de tous les espaces de détente et de loisirs, ainsi que d’aires de jeux pour enfants, dont les travaux sont confiés à une entreprise locale.
Le wali a instruit les responsables de cette entreprise d’accorder de l’importance aux espaces verts et au nettoyage, ainsi qu’à l’entretien.

Source: Letemps le 20-12-2016

SHARE