D’près le journal algérie presse du 10.10.2020 ALGER – Le Directeur général de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL), Mohamed Tarek Belaribi a donné samedi des instructions fermes aux directeurs régionaux à l’effet d’éviter tout retard dans les travaux d’aménagement extérieur, indique un communiqué de l’Agence.

“Conformément aux orientations de ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, le Directeur général de l’AADL a présidé, samedi, une réunion de coordination avec les directeurs régionaux de l’Agence en présence du Directeur général adjoint chargé du suivi des projets AADL, et du Directeur central de suivi des opérations”, précise le communiqué.

“Après avoir écouté un exposé sur l’état d’avancement des projets au niveau des habitations prêtes sur l’ensemble du territoire national, le DG de l’AADL a donné des instructions fermes aux directeurs régionaux à l’effet d’assurer un suivi de près et d’éviter tout retard dans les travaux d’aménagement extérieur, notamment pour les logements devant être distribués le 1er novembre prochain”, a ajouté la même source.

Entre autres instructions données à l’occasion de cette réunion, le communiqué a cité l’installation, dans les prochaines 24 heures, d’entreprises de sous-traitance au niveau des projets connaissant un retard en matière de réalisation des travaux d’aménagement extérieur.

Il s’agit aussi d’intensifier le système de travail avec des permanences de 8/2 et 8/3, et de la nécessaire coordination avec les parties concernées par le projet afin d’éviter tout retard.

Les directeurs régionaux sont tenus de prendre des mesures fermes à l’encontre des entreprises défaillantes, et d’élaborer des avenants de marchés pour les projets relatifs à la réalisation des locaux commerciaux.

Le DG de l’AADL a également insisté sur l’importance d’intensifier les visites de terrain pour suivre les travaux et s’assurer du respect, par les entreprises de réalisation, de leurs engagements contractuels.

Aussi, a-t-il mis l’accent sur l’impérative de ne pas réceptionner les logements non raccordés au gaz, à l’électricité et à l’eau.

Dans ce cadre, le directeur de l’entreprise chinoise “ACEG” a été destinataire d’une correspondance à l’effet de revoir la situation des projets dont l’entreprise est en charge au niveau national.

Enfin, le communiqué a noté l’obligation faite aux directeurs régionaux, aux directeurs de projets, et aux entreprises de réalisation de travailler suivant un plan unifié garantissant l’accélération du rythme des travaux.


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site