Cette opération ne sera que le début d’une importante série de distributions de logements «7000 logements seront octroyés à la fin avril prochain et 8000 autres en mai», a assuré le directeur général de l’Aadl.

Ce n’est pas un poisson d’avril: des logements Aadl seront distribués la semaine prochaine! En effet, l’Agence pour la promotion et le développement du logement (Aadl) va entamer plusieurs opérations de distribution de logements à partir de la semaine prochaine à Alger et dans d’autres wilayas. C’est ce qu’a indiqué, jeudi dernier, son directeur général, Mohamed Tarek Belaribi sur les ondes de la Radio nationale Chaîne 3 où il était l’invité de la rédaction. La première opération débutera lundi prochain où, «pas moins de 3000 logements en locationvente seront distribués sur plusieurs sites d’Alger». Les sites concernés sont Réghaïa avec 1200 logements, Ouled Fayet (Semrouni) avec 911 logements, le premier site Ouled Fayet avec 480 logements et Aïn Malha avec 296 logements, a-t-il précisé. Le directeur général de l’Aadl a tenu à cette occasion à rassurer les souscripteurs qui ne sont pas concernés par cette opération, en affirmant que ce n’est que le début d’une importante série de distributions de logements. «7000 logements seront octroyés à la fin avril prochain et 8000 autres en mai», a t-il soutenu. A la fin du mois de juin, il est prévu une opération de plus grande ampleur «consistant à remettre 25 000 logements à leurs attributaires dans les villes de Bouinan (wilaya de Blida) et Sidi Abdallah (wilaya d’Alger), mais aussi, dans celles de Mostaganem, Aïn Témouchent, Oran, Relizane, Annaba, et Constantine, en particulier», a-t-il soutenu au grand bonheur des «Aadlistes». A ce propos, il a rappelé que ces opérations de distribution s’ajouteraient à celles de plus de 19.000 autres logements qui avaient été octroyés dans différentes régions du pays depuis octobre 2015. «Toutes ces opérations, assure-t-il, vont permettre de clore «définitivement» le programme Aadl1 à l’échelle nationale et de passer, par la suite, à la résolution de celui d’Aadl2», s’est-il réjoui. Dans ce sens, Mohamed Tarek Belaribi a tenu à préciser que dans certaines wilayas, à l’exemple de celle d’Oran et de Tipasa, les souscripteurs d’Aadl 1 ont tous pris possession de leurs logements, ajoutant que dans certaines autres, des premières réceptions d’habitations réalisées au titre de la formule Aadl 2 ont déjà été effectuées comme c’est le cas à Khenchela ou pourraient commencer à l’être, incessamment. Il signale, d’autre part, que 240.000 logements, sur les 400.000 programmés, sont en cours de construction à travers diverses régions du pays, auxquels il ajoute les 70.000 prévus pour être remis au titre de l’Aadl1, le reste, indique-t-il, étant inscrit au titre de la formule Aadl. «L’ensemble de ces chantiers couvre les demandes des souscripteurs d’Aadl 1, de même que celles exprimées pour Aadl 2», a t-il conclu avec beaucoup d’espoir.
Car, il faut le dire, une telle «offrande» ne fera certainement que du bien au moral de ces souscripteurs. Cela calmera incontestablement la rue qui est en pleine ébullition depuis le début de 2017. Car, s’il y a bien quelque chose qui inquiète les Algériens au plus haut point, c’est le logement. Ni chômage ni augmentation des prix et encore moins la politique! L’habitat est le sujet le plus sensible dans le pays. Appréhension et inquiétude sont le quotidien d’une grande partie de la population qui a mis tous ses espoirs dans les différents programmes de logement. Leur avenir est sur toutes les lèvres! «Vont-ils honorer leurs engagements?», «nos logements seront-ils livrés?», «les programmes annoncés par le ministre seront-ils réellement réalisés?», s’interrogent, très inquiets, les citoyens. Mais voilà que cette sortie vient rassurer tout ce beau monde…

Source: L’expression le 01-04-2017