aadl

Les souscripteurs du programme AADL 1 de Béjaïa dénoncent le retard mis dans la livraison de leurs logements. Actuellement, tous les chantiers au niveau des différents sites du même projet sont à l’arrêt à cause des «contraintes techniques et bureaucratiques liant la Sonelgaz à l’entreprise chargée de l’alimentation du site en énergie électrique», selon les bénéficiaires.

A croire les souscripteurs, ce qui a contraint l’entreprise des travaux d’électricité à suspendre son chantier est le fait qu’«elle n’a pas obtenu des engagements de la part de la Sonelgaz ou des services de l’AADL pour sécuriser les câbles souterrains contre le vol durant la période de la réalisation». Ils affirment, également, que du côté de la Sonelgaz, sa direction «voudrait faire signer une décharge à l’entrepreneur pour se désengager en cas de vol des câbles».

Ainsi, ce «cafouillage» contesté retarde à son tour l’intervention d’une autre entreprise pour la pose du bitume et l’achèvement des travaux de la voirie et des autres réseaux. Afin de débloquer la situation, l’association des souscripteurs AADL 1, dont le programme concerne pas moins de 2450 acquéreurs, a décidé d’organiser un rassemblement, aujourd’hui, devant le siège de la wilaya pour demander l’accélération des travaux d’alimentation du site en énergie électrique, en gaz et en eau potable pour la livraison des logements.

Elwatan du 30 AOÛT 2020


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site