Sur les 600.000 dossiers ayant fait l’objet d’enquêtes menées dans le cadre du programme AADL 2, pas moins de 4.000 ont été rejetés, annonce l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement. Les demandeurs de logements dont les dossiers ont été rejetés peuvent, cependant, introduire un recours, munis des documents nécessaires. Leur suppression serait justifiée, croit-on savoir par le fait qu’ils sont déjà en possession de biens immobiliers où de terrain à bâtir.
En conséquence, ils ont été signalés «positifs» par le système vérifications des données consulté par les services de l’AADL. Rappelons, à ce propos que le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a récemment souligné que la vérification concerne aussi bien le souscripteur que son conjoint. Il avait d’ailleurs tant insisté sur l’importance de cette opération visant, dit-il «à assainir le fichier des souscripteurs, notamment en ce qui concerne les situations matrimoniales, afin d’éviter des doubles affectations». Le ministre qui s’exprimait en marge de la pose de la première pierre du projet de 700 logements location-vente, sis à Haouch Bayazid de Médéa, avait également annoncé que «600.000 souscripteurs au logement location-vente, à travers le pays, ont vu leur dossier transmis pour enquête aux services administratifs compétents, dans le cadre des procédures de vérification d’usage suivi par le département de l’Habitat».
Le programme AADL compte pour  rappelle quelque 561.348 souscripteurs, dont 79.858 inscrits dans le programme AADL 1 et 435.992 dans le programme AADL 2.  Selon les prévisions de réalisation dans cette formule pour les années 2018 et 2019, il est attendu la réception de 85.000 unités au courant de cette année alors que 86.000 autres sont prévues pour 2019 Durant ces deux années, il est prévu de livrer 714.000 unités de logement de différentes formules, comme annoncé, au mois de février dernier, par ministre M. Abdelwahid Temmar.
Lors d’une réunion à l’APN consacrée à l’examen de l’évolution des programmes de son secteur, il a souligné que 366.000 unités de logement devraient être livrées au titre de l’exercice 2018 et 348.000 autres unités au titre de l’exercice 2019. Evoquant l’avancement des travaux de réalisation selon les formules, le ministre avait révélé que s’agissant de la location-vente, les travaux ont été lancés pour la réalisation de 323.702 unités alors que 64.963 unités ont été achevées. Quelques 258.709 unités sont en cours de réalisation et 26.298 autres non encore lancées, avait-il indiqué. A ce propos, toutes les dispositions ont été prises pour relancer les projets de location-vente en suspens, à travers une vingtaine de wilayas.
Aussi, les procédures de résiliation de marchés ont été engagées à l’encontre d’entreprises défaillantes, alors qu’un nombre non négligeable de chantiers en souffrance ont été relancés.   Il est nécessaire, par ailleurs pour les souscripteurs AADL de conserver les originaux de versement que leur seront demandés leur de la  récupération de la décision d’affectation. En  outre et pour ce qui est des souscripteurs du programme location-vente AADL 2 ayant déjà effectué le choix des sites mais n’ayant pas encore retiré l’ordre de versement de la deuxième tranche, ces derniers sont programmés progressivement pour le téléchargement de l’ordre de versement dans la rubrique AADL 2, deuxième tranche, comme mis en exergue sur le site électronique de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement.

source:Elwatan