«Plus de 50 000 logements AADL seront distribués prochainement à l’échelle nationale», a affirmé hier le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar.

C’était en marge de la cérémonie de distribution de 2012 logements au profit des souscripteurs du programme AADL1. Le ministre a par ailleurs fait savoir que plus de 52 000 logements qui connaissent des travaux d’aménagement seront distribuées progressivement. L’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL), affirme le ministre, procédera à la remise de 50 000 certificats de pré-affectation aux souscripteurs de 2013, à travers 26 wilayas, dont 10 000 certificats à Alger, ajoutant que le premier quota sera distribué fin avril en cours. Le ministre note que sur ce nombre total, «27 000 logements formule AADL seront distribués progressivement au cours des trois prochain mois à travers 19 wilayas du pays». Ce quota, dont 4500 unités à Alger, est en phase d’aménagement extérieur, a précisé M. Temmar. Soulignant que 30% des souscripteurs au programme AADL 2 (2013) sont des jeunes, le ministre a mis en avant les efforts de son secteur en vue d’aider cette catégorie à bénéficier du logement. Il a néanmoins reconnu que la réalisation de certains projets de logements de la formule location-vente AADL connaissait un retard à travers plusieurs wilayas du pays. Il précisera que le projet de plus de 87 000 logements AADL avait enregistré un retard dans la réalisation jusqu’au mois d’août 2017. Le ministre avait d’ailleurs mis en garde les entrepreneurs contre le retard de réalisation des projets d’habitats inscrits. Face à l’ampleur des retards dans la réalisation des différents programmes de logement, le ministre avait indiqué que son département était prêt à des mesures extrêmes, allant jusqu’à la résiliation des contrats avec les entreprises défaillantes. M. Temmar avait également souligné que le secteur s’est assigné comme mission principale de rattraper le retard accusé dans la réalisation des logements AADL, ajoutant que «les programmes connaissant un retard sont suivis de près», précisant que «des mises en demeure et des instructions fermes ont été adressées aux maîtres d’œuvre pour qu’ils respectent les délais définis dans les contrats». «En cas de non-respect de ces délais, il sera procédé à la résiliation des contrats», avait-il assuré. Par ailleurs, le ministre a tenu à assurer que «tous les souscripteurs ayant reçu leur ordre de paiement auront leurs logements». «L’Etat respectera ses engagements et veillera à l’achèvement de tous les projets de logements», a-t-il encore indiqué. Par ailleurs, et s’agissant des équipements publics aux sites AADL, le ministre de l’Habitat a affirmé que 156 établissements éducatifs (primaires-moyens-secondaires) ont été programmés à Alger.

source:La dépêche de la Kabylie







Commentaires