Ils étaient nombreux les bénéficiaires des programmes de locationvente 1 et 2 à avoir visité le stand de l’AADL à l’occasion de la journée mondiale de l’habitat qu’a abritée la maison de la culture Taos Amrouche de Béjaia.

Sauf qu’ils n’ont réussi à glaner aucune information concernant les deux programmes et qui leur permettrait de nourrir encore l’espoir d’habiter ces logements derrière lesquels ils courrent depuis plus de quinze ans. L’Agence de Béjaia a bien mis en évidence sur son stand des affiches alléchantes concernant le standing des futurs logements mais rien ne permet de savoir quand démarreront les chantiers. Sur les 5000 logements inscrits au profit de la wilaya pour les deux programmes 2002 et 2013, seuls 900 unités sont en chantier. Les travaux dont le taux d’avancement est estimé à 10%, selon les indications contenus dans les affiches placardées au stand, ne concernent que les gros œuvres alors que théoriquement le chantier a été lancé en novembre 2014 et les délais fixés sont de 28 mois. Un retard énorme qui contrarie les promesses du ministre de l’habitat, Abdelmadjid Tebboune, qui s’est engagé lors d’une de ses innombrables sorties à ” remettre les clés à tous les souscripteurs à travers le territoire national à l’horizon 2017 “. Les membres de l’association des souscripteurs qui avaient organisé plusieurs actions de protestation devant la wilaya au début de l’année, sont convaincus de l’impossibilité de lancer et de réceptionner les 5000 logements du quota de la wilaya, qui seront tous implantés pour rappel à Oued-Ghir. ” Déjà que pour les 900 logements, les travaux trainent en longueur, et il faut compter au moins deux ou trois années pour les réceptionner définitivement, nous ne voyons pas comment l’AADL va lancer le reste des logements ” s’interroge un souscripteur, membre de cette association. Le président abonde dans le même sens : ” c’est la crise qui freine le lancement de ce programme, c’est l’unique raison ” renchérit le président de l’association. Interrogé sur le nombre de souscripteurs du programme 2002 à Béjaia, le chef de projet nommé à cette fonction dans le sillage des actions de protestation conduites par les bénéficiaires, a déclaré ne pas être compétent pour répondre à ce genre de questions. Un déficit en matière de communication qui ajoute au désarroi des souscripteurs. Même le wali qui a tenu une conférence sur les lieux pour présenter le bilan de ses réalisations en matière d’habitat a laissé les bénéficiaires sur leur faim. Ce sont les mêmes propos qu’il a tenus il y a huit mois qu’il a repris lors de son point de presse, à savoir que seul 900 logements ont été lancés. ” 1000 autres ont été confiés à une entreprise chinoise et le marché est au stade d’approbation au niveau du ministère ” a révélé le wali, sans convaincre.

Source: Letemps le 08-10-2016

Annonces immobilières

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

  • Appartement F3 à vendre Oran

    Bureau D affaire “الرحمة” Mets En vent super Appartement type f3 Acté a hai Salam coté hasnaoui 80m² 2façade au 5eme etage dans une cité fermée et gardée […]

  • Location F2 meublé A oran dans une villa

    loue f2 meublé tt confort avec garage dans une villa a bir el djir centre, 35000 da le mois + caution L’article Location F2 meublé A oran dans une villa est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

Commentaires