En plus des programmes déjà réalisés à travers l’ensemble de son territoire, la wilaya de Blida a lancé il y a quelque temps la réalisation d’un important pôle urbain à Saf Saf, sur les hauteurs de Meftah, à l’extrême est du chef-lieu de wilaya, comportant près de 15.400 logements dont 5.340 LPL (Logement Public Locatif) et 10.050 AADL. L’entreprise turque Atlas, et COSIDER sont chargées de la réalisation des logements et d’un nombre important d’infrastructures publiques dont le lancement a été donné depuis peu. Quant aux logements, les 990 confiés à COSIDER connaissent un taux d’avancement de 80%, les 4.440 unités confiées à l’entreprise turque Atlas sont à 90% et, enfin, les 3.770 unités pris en charge par l’AADL sont à 80%.

Pour ce qui est des infrastructures publiques, les établissements scolaires sont en cours de lancement et les autres le seront incessamment. Les VRD sont aussi en cours de réalisation, comme l’AEP, l’assainissement, le gaz, l’électricité, les routes dans une partie du nouveau pôle urbain, et seront suivies par d’autres opérations dans un proche avenir afin de rattacher les nouveaux logements à tous les réseaux et voiries. Il y a lieu de noter, selon les responsables, que l’enveloppe financière nécessaire aux VRD et à l’aménagement extérieur des cités sont déjà dégagées. Dans ce cadre, le wali de Blida, M. Kamel Nouicer, a insisté sur l’accélération des travaux tout en respectant les normes et la qualité en mettant en œuvre un calendrier des différentes phases de travaux, aussi bien pour les logements que pour le rattachement aux différents réseaux et l’aménagement extérieur. Quant aux infrastructures publiques non encore lancées, le chef de l’exécutif a instruit le DLEP afin qu’elles soient réalisées en étages afin de gagner sur la superficie. Afin d’éviter tous les retards et aplanir les difficultés qui pourraient surgir, il est aussi demandé aux entreprises de réalisation de se rapprocher des institutions de soutien pour régler tout différend. Enfin, le wali s’est engagé à distribuer les logements au fur et à mesure de leur réception et a tenu à tranquilliser les bénéficiaires sur la qualité des travaux et le respect des délais, tout en les invitant à se rapprocher des services concernés et de l’administration pour recevoir toutes les informations nécessaires.

Lequotidien d’oran du 19.02.2020