Choix des sites AADL 2 : avant la fin de l’année

L’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) va lancer plus de 50.000 nouveaux logements dans la capitale afin de couvrir la demande publique sur cette formule intéressant des milliers de souscripteurs de 2013. Ces unités viendront donc répondre à l’ensemble des demandes émises  par les souscripteurs au programme AADL 2.

En effet, l’Agence a commencé à clôturer des dizaines d’hectares au niveau des nouveaux pôles urbains de la capitale, tels que le pôle Ouest comprenant les communes de Khraïssia, Douéra et Baba Hassan et le pôle Est comprenant des localités d’El Harrach, les Eucalyptus et Baraki, ainsi que la récupération de dizaines d’hectares occupés par les habitants de Reghaia, Rouiba et Ain El-Benian, et ce, afin de lancer les 50.000 logements programmés.
On apprend aussi que les services de la wilaya d’Alger ont tout mis en œuvre pour régler les problèmes de foncier destiné à ces projets qui seront répartis sur les communes suivantes : Rouiba,  Bordj El-Bahri, Reghaia, Baba Hassan, Douéra, Sidi Abdallah, Kourifa  et les Eucalyptus.
Dans cette optique, il est prévu que le site électronique de l’AADL soit rouvert dans les prochaines semaines à venir, et il est prévu que l’Agence s’apprête à lancer une consultation générale afin de choisir les entreprises chargées de la réalisation de ces projets ainsi que l’ensemble des infrastructures publiques inhérentes à la création de nouvelles cités, notamment les établissements scolaires et les salles de soins.
Il y a lieu de souligner que pas moins de 129.000 souscripteurs sont inscrits à l’AADL2, dont 40.000 rien qu’à Alger, ayant choisi leur site par internet depuis le début de l’opération de choix des sites lancée en décembre 2016 et qui ont procédé au paiement de la deuxième tranche.
Le programme AADL (lancé il y a déjà 4 ans) concerne théoriquement 450.000 souscripteurs. Ils ont tous payé une première tranche équivalente à 210.000 DA pour les F3 et 270.000 pour les F4.
Il faut dire que les éléments de calcul du coût de construction et du prix de logement destiné à la location-vente (AADL) ont été fixés par un arrêté interministériel publié dans le Journal officiel n°55.
Selon ce texte réglementaire, daté de juin 2017, le coût de réalisation du logement destiné à la location-vente est fixé à raison de 50.000 DA le mètre carré du logement et de 589.000 DA par logement pour les voiries et réseaux divers (VRD).
En outre, le logement destiné à la location-vente bénéficie d’un abattement de 100% sur le prix de cession du terrain relevant du domaine privé de l’Etat. Il bénéficie également de l’aide frontale de l’Etat fixée à 700.000 DA au profit de chaque bénéficiaire d’un logement.
Par ailleurs, cet arrêté précise que le logement destiné à la location-vente, objet de la demande enregistrée en 2001-2002, bénéficie de l’aide de l’Etat pour la prise en charge totale des VRD tertiaires à concurrence de 100%, et bénéficie aussi de l’aide de l’Etat d’un montant de 10.000 DA sur le coût du mètre carré.
A ce titre, le bénéficiaire est appelé à verser 25% du reste du montant du prix du logement après déduction des aides consenties par l’Etat, et doit s’acquitter de la différence pendant une durée n’excédant pas vingt (20) ans.
Quant au logement destiné à la location-vente, objet de la demande enregistrée en 2013, il bénéficie de l’aide de l’Etat pour la prise en charge partielle des VRD tertiaires à concurrence de 72%, et bénéficie aussi de l’aide de l’Etat d’un montant de 5.000 DA sur le coût du mètre carré.
A ce titre, le bénéficiaire est appelé à verser 25% du reste du montant du prix du logement après déduction des aides consenties par l’Etat, et doit s’acquitter de la différence pendant une durée n’excédant pas vingt-cinq (25) ans.
Le même texte indique que le bénéficiaire à l’acquisition d’un logement dans le cadre de la location-vente devra supporter le reste à couvrir du coût de réalisation du logement après déduction du montant de l’aide frontale, de la contribution de l’Etat sur le coût du mètre carré du logement et sur les VRD tertiaires.

Source:Elmoudjahid le 26-10-2017