«Le premier quota des 2.150 logements AADL, sis à l’UV 20 extension ouest, de la nouvelle ville Ali Mendjeli, seront distribués entre le 20 et le 30 du mois de juillet en cours, en attendant leur raccordement au réseau électrique qui ne peut dépasser la semaine.»

C’est ce qu’a déclaré, jeudi dernier, le wali de Constantine, A. Saidoune, en marge de la cérémonie de remise des clés de 2.198 logements, de différentes formules, qui a eu lieu au siège de la wilaya, de Daksi Abdesselem.

Le Chef de l’Exécutif a expliqué qu’il était prévu que ces logements AADL soient, également, distribués au cours de cette même cérémonie, mais cela a été retardé pour des raisons concernant la nécessité de renforcer, toute la région, par un support énergétique supplémentaire et ce, pour pouvoir procéder aux raccordements au réseau des immeubles. D’ailleurs, dit-il, les travaux de ce renforcement qui sont en cours et ne prendront qu’une semaine à 10 jours pour être achevés. «Nous avons fixé la date de remise des clés aux souscripteurs vers la fin du mois en cours, ou entre le 20 et le 30 de ce juillet 2019, ce qui représentera le 1er important quota dans la wilaya et aussi le 1er depuis plusieurs années de tout le programme AADL, qui compte pas moins de 12.000 logements. Car, fait savoir, le premier responsable de la wilaya, tous les travaux afférents aux finitions intérieures sont réalisés à 100%, de même que ceux relatifs aux VRD (voirie et réseaux divers) sont terminés», dit-il. Et de noter la réalisation de la route qui relie l’Unité de voisinage (UV) 14 au site des 2.150 logements en question, réalisée à 100%, et ne demeurent, en fait, que de petits aménagements, dont notamment le renforcement de tout le site de logements de la région extension ouest de Ali Mendjeli, qui comprend d’autres unités de différentes formules, par un support énergétique supplémentaire nécessaire aux raccordements des immeubles. «Ce n’est pas grave, ce n’est que partie remise et les heureux élus de ce quota de logements auront les clés qu’ils attendent depuis, il est vrai, déjà longtemps», conclut-il.

Source : Le quotidien d’oran du 9.7.2019