Les autorités de la daïra d’Es-Senia, notamment le chef de daïra et le président de l’APC, se sont rendues, hier, sur le site devant abriter le programme des 10.000 logements AADL imparti à la daïra d’Es-Senia. Selon le président de l’APC, M. Kaddouri, rencontré sur les lieux, la délégation s’est déplacée sur site pour régler définitivement le problème lié à l’expropriation de certaines parcelles. Le même responsable a indiqué que cette visite a permis aussi de lancer le chantier. Sur le même site, nous avons constaté la présence de représentants de l’entreprise chinoise qui aura à charge de réaliser ce programme. Le terrain retenu se trouve à l’entrée supérieure de la cité Cdt Cherif Yahia (ex-200 logements), aux abords de l’axe reliant la cité des 200 logements à la nouvelle route d’Aïn El Beïda, actuellement en cours de réalisation.

Il y a lieu de signaler que le quota de logements AADL dont a bénéficié la wilaya d’Oran est estimé à 30.000 unités parmi lesquelles 10.000 de type location-vente réparties entre des F3 et F4. L’assiette qui abritera ce projet a été déjà choisie. C’est au niveau de la daïra d’Es-Senia sur une superficie de 80 hectares que cette nouvelle cité sera édifiée. Outre les logements, il est prévu aussi la réalisation de nouvelles infrastructures de base, notamment des établissements scolaires, pour la prise en charge des enfants. Il y a lieu de rappeler que l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement AADL avait lancé les convocations pour les souscripteurs aux programmes location-vente 2001 et 2002 qui n’ont pas payé la première tranche des 10%. Les convocations seront adressées aux souscripteurs (2001-2002) dont les dossiers ont été actualisés entre février et juillet 2013.

Lors d’une intervention sur les ondes de la radio Bahia, le directeur régional de l’AADL avait signalé qu’il n’y a eu aucun changement concernant les sommes à verser. La première tranche est fixée à 210.000 dinars pour les logements de type F3 qui seront destinés aux familles ne dépassant pas trois membres (en comptant uniquement les parents et leurs enfants en charge) et 270.000 dinars pour les logements de type F4 réservés aux familles de quatre personnes ou plus.

Source: le Quotidien d’Oran


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site