La justice est saisie pour se prononcer sur le détournement d’une assiette foncière de 16 hectares destinée à accueillir un projet de logements AADL.

Selon le P/APC d’Aïn El Türck, M. Smara Abdennour, une plainte a été officiellement déposée par ses services auprès du procureur du tribunal d’Aïn El Turck pour squat et détournement d’une assiette foncière de 16 hectares, située dans la localité de Cap Falcon et destinée à accueillir le futur programme des 1000 logements de type AADL.

Selon ce responsable, l’assiette en question, relevant du patrimoine communal, a été retenue par les pouvoirs publics pour un programme de logements au profit des citoyens de la commune, mais un litige judiciaire les avait opposé aux concepteurs de la coopérative immobilière dénommée «El Wihda». Ces derniers, dira le P/APC, ont été déboutés par la justice au niveau de la cour suprême.

Sauf que, cette décision, confiera notre interlocuteur, n’a pas dissuadé les responsables de cette coopérative immobilière à aller implanter un panneau sur le site même et faire ainsi croire aux éventuels acheteurs que le litige judiciaire s’est aplani.

Pour sa part, le chef de daïra d’Aïn El Turck, interrogé à ce propos, a attesté que la constitution de la coopérative immobilière «El Wihda» est entachée d’irrégularités et que la justice a formellement débouté son président et les membres de l’association. Ceci dit, une instruction judiciaire sera ouverte après convocation et audition du président de la coopérative immobilière, et ce suite à la plainte introduite par l’APC.

source:elwatan

Commentaires