Près de 69 hectares ont été réservés dans la localité de Ain El Beida au Sud-ouest du groupement urbain d’Oran pour la réalisation de 5.000 logements, qui seront lancés prochainement comme première tranche du programme «AADL 2» pour la wilaya, a déclaré mardi le directeur régional de l’Agence d’amélioration et de développement du logement. Le choix du site répond aux critères correspondant aux exigences de ce type de projet nécessitant des structures de bases aussi importantes dont celles de l’enseignement, de la santé et du commerce, a indiqué à l’APS M. Abdelouahab Senouci.
Basé sur une vision intégrée prenant en considération l’expérience de «AADL1», ce projet apportera plus d’avantages, notamment sur le plan urbain et pour le confort des habitants, a-t-il ajouté.
Pour la première tranche du nouveau programme, une société chinoise a été désignée pour l’étude et la réalisation du projet avec le concours de bureaux d’études algériens, a encore souligné le même responsable. Le site choisi pour cette tranche se trouve à proximité et en harmonie avec le projet structurant de la nouvelle ville qui sera concrétisée près de la commune de Misserghine, dans le cadre du prolongement urbain vers l’ouest du Groupement urbain d’Oran.
En parallèle, il est prévu le lancement d’une seconde tranche du nouveau programme AADL à Oran. Le nombre de logements qui seront réalisés pourront atteindre 5.000 unités, selon les prévisions de la dite agence. Une assiette foncière d’une superficie importante sera réservée à cette tranche près de celui de la première à Ain El Beida.

Source: L’echo d’Oran


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site