Home Actualité du logement en Algérie AADL Logements AADL 2 à Guelma : Des projets et des retards

Logements AADL 2 à Guelma : Des projets et des retards

0
Logements AADL 2 à Guelma : Des projets et des retards

L’agence nationale de l’amélioration du développement du logement (AADL) à Guelma relevant du ministère de l’habitat et de l’urbanisme et de la ville, projette un programme en location-vente de 3000 logements répartis sur quatre sites de la wilaya.

Il est question de 1100 logements à Guelma. 500 à Héliopolis, 700 à Oued Zenati et enfin 700 autres unités à Bouchegouf. Les demandes via le net, dés l’annonce l’été passé du nouveau programme, ont atteint, nous dit-on les 70000. Au jour d’aujourd’hui, l’épuration des dossiers a fait ressortir quelques 2200 postulants retenus et l’opération reste en cours.

En effet, nombreux se sont présentés, depuis samedi passé, à l’agence de Guelma munis de leurs convocations. Une convocation dûment établie et signée par le directeur général invitant les postulants à retirer les ordres de virements, sous huitaine, à compter de la date du rendez-vous, lit-on sur le document.

En effet, le nota bene (NB) en bas de page de cet avis favorable pour l’acquisition du logement,  est explicite : En cas de défection c.-à-d. non payement des 10 % relatif à un versement initial représentant la cote part de l’acquéreur,  le dossier du postulant est annulé et est classé sans suite.  «Pour parer à l’afflux, l’AADL Guelma,  a décidé d’ouvrir ses guichets les samedis !» nous font savoir des employés.

Notons aussi, que la première expérience de AADL à Guelma pour la réalisation de 120 logements, bien qu’achevés au niveau du POS sud du chef-lieu, n’en fini pas. Selon des sources au fait de ce dossier, les 120 logements en question ont été inscrits au titre du programme quinquennal 2005-2009.

Ces logements sont inoccupés depuis leur achèvement. Les retards dans la réalisation des travaux de VRD restent au demeurant la principale cause de non attribution. «Ce que je jeux vous dire à ce sujet, c’est que nous avons eu beaucoup de retards notamment avec la Sonelgaz pour les branchements». nous déclare le directeur de l’AADL-Guelma, sans apporter d’autres explications.

Quoi qu’il en soit, beaucoup de postulants a cette formule, que nous avons rencontrés, ne connaissent, pour la plupart ni le lieu ni les délais impartis à la réalisation des projets. «Une seule chose compte pour nous, acquérir un logement même sur papier!» nous déclarent certans, blasés

 

elwatan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here