Un quota de 12.382 logements du programme de l’Agence d’amélioration et du développement du logement sera distribué au courant de l’année prochaine, selon les déclarations du directeur régional de l’AADL, lors d’une réunion tenue cette semaine au siège de la wilaya présidée par le wali. Le directeur régional de l’AADL a présenté un exposé détaillé sur l’état d’avancement des travaux des programmes de logement, notamment après la levée de toutes les contraintes liées aux assiettes foncières et au financement. Dans ce cadre, une enveloppe financière estimée à 1,8 milliard de dinars a été débloquée pour l’achèvement des travaux de viabilisation et de raccordement aux divers réseaux. La wilaya d’Oran a bénéficié d’un programme de 38.265 logements AADL pour le nouveau pôle urbain «Ahmed Zabana» et le Haï Bouamama dont 11.805 ont été livrés, 22.195 sont en cours d’achèvement et 4.265 sont en cours d’étude. Le directeur régional de l’AADL a annoncé que 12.382 logements seront distribués en 2020 dont 2.000 unités au cours du premier trimestre, 4.231 au cours du troisième trimestre et 5.147 au cours du quatrième trimestre de l’année. Le même responsable a ajouté que l’année 2021 verra la distribution de 9.000 unités, soit un total de 22.195 pour les deux années 2020 et 2021. Le wali a chargé la directrice du logement et le directeur de la construction et de l’urbanisme du suivi sur terrain de tous les nouveaux pôles urbains tel que «Ahmed Zabana», ainsi que la coordination avec les divers acteurs afin de lever tous les obstacles susceptibles d’affecter le cadre de vie des citoyens, selon la cellule de communication de la wilaya. Le wali a ordonné aux services concernés de prendre en compte les préoccupations et doléances exprimées par les habitants de ces nouveaux quartiers résidentiels, en termes de transport et de marchés hebdomadaires, rappelant la nécessité d’accélérer le parachèvement d’une passerelle pour piétons, reliant les nouveaux quartiers résidentiels entre eux et également l’accélération de l’ouverture de magasins situés dans ces pôles et l’affectation d’une partie d’entre eux pour ouvrir des sièges d’annexes communales et administratives, d’une agence postale et des agences commerciales des entreprises Sonelgaz et Seor. D’autre part et lors de la même réunion, la directrice du logement a présenté les calendriers d’achèvement des travaux du programme de l’ancienne formule de logement promotionnel aidé ‘’LPA». Pour ce qui est de la nouvelle formule de logement promotionnel aidé ‘’LPA», Oran a bénéficié de 4.500 unités dont 1.700 situées dans le nouveau pôle urbain «Ahmed Zabana», dont la réalisation à été attribuée à deux promoteurs, l’un privé, l’autre public. Les enquêtes sont en cours au niveau du centre du fichier national du logement et de la conservation foncière, après étude préalable par les commissions de daïra. A Oran, cette formule connaît un grand engouement de la part des citoyens désirant acquérir un logement. Pour rappel, près de 33.000 demandes ont été envoyées par voie postale, entre le 8 avril et 7 mai 2018 dernier, par des citoyens qui souhaitent bénéficier d’un logement LPA dans sa nouvelle formule.

Des commissions ont été mises en place pour étudier ces dossiers au cas par cas. Les dossiers ont été aussi numérisés selon un nouveau logiciel mis en place par la Caisse nationale du logement (CNL). Des enquêtes ont été lancées pour contrôler l’éligibilité des demandeurs. Des assiettes foncières relevant des domaines ont été retenues dernièrement pour accueillir ce programme.

Source : Journal le quotidien d’oran du 05.12.2019