Plusieurs mesures ont été prises, avant-hier mercredi, par le wali d’Oran M. Abdelkader Djellaoui, afin d’approvisionner le nouveau pôle urbain ‘Ahmed Zabana’ en eau potable notamment au site ‘2.800 logements AADL‘, indique un communiqué de la cellule de communication de la wilaya. Dans ce registre et à la suite d’une visite effectuée, dans la matinée de mercredi, laquelle a permis de s’enquérir du problème posé, une réunion s’est tenue le même jour, en présence des directeurs des Ressources hydrique et de la SEOR, de la directrice de l’Urbanisme et du responsable du projet AADL. Lors de cette rencontre, le wali d’Oran a instruit les services concernés à accélérer les travaux de réalisation d’un réservoir d’eau dont la capacité est de 10.000 m³ avec l’installation d’une double canalisation sur une distance de 3 km, de même qu’une station de pompage. Les responsables ont été aussi appelés à améliorer la situation en prenant toutes les mesures afin d’achever ce projet qui permettra d’alimenter le site en eau potable quotidiennement.

Par ailleurs, la société SEOR a été chargée de ficeler un programme spécial pour la distribution de l’AEP et ce en coordination avec les différents acteurs intervenant dans les projets au pôle urbain ‘Ahmed Zabana’.

Le quota des 2.800 logements, devait être livré en juillet mais la remise des clefs a été reportée en raison de la crise sanitaire qui a lourdement affectée les chantiers de viabilisation. Malheureusement, ces logements ne pourront être attribués, au meilleur des scénarios, qu’en décembre 2020, en raison du retard dans la réalisation d’un château d’eau pour leur approvisionnement en eau potable.

Lequotidien d’oran du 9.7.2020


Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site