Pour la prise en charge des milliers de demandeurs de logement en attente depuis plusieurs années, la wilaya d’Oran a bénéficié cette année d’un programme supplémentaire de 5.000 logements sociaux-locatifs au profit des résidents du vieux bâti, des détenteurs de pré-affectations, a-t-on appris de sources proches de la wilaya. Nos interlocuteurs indiquent que la wilaya a aussi bénéficié d’un nouveau programme de quelque 1500 logements LPA. Ce quota a été attribué à Oran, au lendemain de la visite du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud.

En effet, dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance et de la jeunesse, le 05 juillet dernier, en marge de l’attribution de quelque 623 logements de différents programmes, l’ex-wali d’Oran avait annoncé la distribution, d’ici la fin de l’année en cours, de 27.500 logements tous programmes confondus, dont 13.500 logements sociaux destinés aux familles résidant dans le vieux bâti et dans les habitations précaires du territoire de la wilaya et aux bénéficiaires par points de l’habitat social. Par ailleurs, lors d’une conférence de presse au siège de la wilaya, l’ex- chef de l’exécutif a dressé un bilan du secteur de l’habitat, mettant en exergue l’importance accordée par la wilaya au volet lié à la lutte contre l’habitat précaire et l’éradication des bidonvilles. A ce titre il a indiqué que de janvier 2018 à juin 2019, la wilaya a procédé à 21 opérations de relogement dans différentes formules.

Durant cette période, le responsable a indiqué que 21.360 unités ont été distribuées, dont 9700 logements LPL, 2772 LPA, 7100 unités AADL et 1.000 aides au logement rural. Ces opérations ont permis l’éradication de deux grands sites d’habitat précaire à Sidi El-Bachir et Aararsa dans la commune de Béthioua. 24 hectares ont été récupérés et seront destinés à la projection de logements et d’équipements publics. L’ex- wali a en outre signalé que la wilaya a bénéficié en 2018 de 12.000 logements toutes formules confondues dont 1600 sociaux, 2500 LPA, 3200 AADL et 1200 aides à l’habitat rural. Pour le programme restant, il a annoncé la distribution de 27.500 logements dont 13.500 LPL (6.000 unités pour le programme spécial Les Planteurs et le site de la CUMO), ainsi que d’autres sites d’habitat précaire à Sidi-Chami, Hassi-Bounif, etc. Concernant la formule dite à points, le responsable a indiqué qu’un quota de 7500 logement lui sera consacré dont une bonne partie pour la commune d’Oran. L’ex-wali a indiqué que les dossiers des potentiels bénéficiaires sont en cours d’étude. Au total plus de 42.000 dossiers feront l’objet d’étude à la commission de daïra.

par J. Boukraa
Source : Le quotidien d’oran du 26.09.2019