Home Actualité du logement en Algérie AADL Oran : Programme AADL 2001-2002 : Les souscripteurs appelés à verser la première tranche

Oran : Programme AADL 2001-2002 : Les souscripteurs appelés à verser la première tranche

0

L’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) vient de lancer les convocations pour les souscripteurs aux programmes location-vente 2001 et 2002 qui n’ont pas payé la première tranche des 10%.

C’est ce qu’a annoncé, jeudi soir, le directeur régional de l’agence sur les ondes de la Radio Bahia. Le même responsable a indiqué que les convocations seront adressées aux souscripteurs (2001-2002) dont les dossiers ont été actualisés entre février et juillet 2013. Les souscripteurs concernés sont appelés à se présenter à partir du mercredi 29 janvier au niveau de l’agence pour le paiement de la première tranche.

Le directeur régional a signalé qu’il n’y a eu aucun changement concernant les sommes à verser. La première tranche est fixée à 210.000 dinars pour les logements de type F3 qui seront destinés aux familles ne dépassant pas trois membres (en comptant uniquement les parents et leurs enfants en charge) et 270.000 dinars pour les logements de type F4 réservés aux familles de quatre personnes ou plus. «L’agence s’attellera à recevoir une centaine de souscripteurs par jour», a annoncé le même responsable. Il y a lieu de signaler que l’agence a pris toutes les dispositions pour recevoir, dans les meilleures conditions, tous les souscripteurs convoqués. Les mêmes dispositions avaient été prises pour faciliter la tâche pour la réactualisation des dossiers. En effet et dans le cadre de la réactualisation, l’agence avait ouvert ses portes et a procédé à la réception d’une moyenne de 100 à 150 souscripteurs par jour et a consacré une demi-heure à chaque demandeur pour compléter les dossiers en cas de manque de pièces administratives et pour toute autre information liée aux modalités d’attribution de ces logements dont les travaux de réalisation de 10.000 logements AADL sur les 30.000 prévus ont été lancés.

Ce quota que les autorités locales jugent appréciable peut plus ou moins répondre aux attentes de la population notamment pour cette formule très sollicitée par la population. Une superficie de 80 hectares a été retenue dans la localité d’Es-Sénia pour réaliser ces logements, indique-t-on du côté de l’AADL. En effet, le wali d’Oran a choisi cette année comme l’année du logement de sorte que plusieurs programmes toutes formules confondues soient lancés.

 

Le Quotidien d’Oran du 25.01.2014

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here