Les souscripteurs au programme des 3.000 logements AADL de Misserghine ont pu effectuer avant-hier une visite sur site de leurs logements actuellement en phase des aménagements extérieurs. Une initiative à mettre sur le compte de l’Association El Amel des logements AADL Oran qui a invité la semaine écoulée, via le réseau social Facebook, les souscripteurs détenteurs d’affectations à cette visite. Une initiative justifiée essentiellement par le souci des promoteurs du programme à organiser ces visites sur site, par un jour de congé comme le vendredi, afin, d’une part, garantir la sécurité des visiteurs au niveau du chantier et de l’autre ne pas perturber par des visites anarchiques au cours de la semaine la cadence des travaux du chantier.

Car en effet les pouvoirs publics à travers la direction générale de l’Agence d’amélioration et de développement du logement (AADL) s’est engagée à l’issue de réunions marathoniennes avec les délégués des souscripteurs du pôle urbain Ahmed Zabana (Misserghine) de livrer les premiers logements de ce site, au nombre de 2.805, le 1er novembre prochain.

En dépit de cet engagement, les souscripteurs du programme ayant visité les sites des 3.000 et 4.000 logements AADL de Misserghine n’ont pas manqué d’exprimer leur déception face à l’absence totale d’équipements d’accompagnement, particulièrement les établissements scolaires qui risquent de rendre difficile toute occupation de ces logements. A ce problème des équipements publics de proximité s’ajoute le problème du transport public.

Source : Le quotidien d’oran