Des roues qui s’envolent, des voitures sur cale…, l’insécurité plane dans les cités location-vente à Aïn El-Beida. Des habitants se sont réveillés dimanche sur un spectacle désolant : des véhicules stationnés pourtant près des immeubles ont été dépouillés de leurs quatre roues et abandonnés sur des cales. Le vol serait l’œuvre d’une «équipe» de professionnels de vol de roues qui cible en particulier les jantes en alliage. Ces énièmes vols qui ont ciblé les voitures des habitants ont été la goutte de trop. Des habitants, en colère, dénoncent la détérioration de la sécurité dans les cités AADL et exigent désormais une audience urgente avec le chef de l’exécutif local. Les habitants ont déjà attiré l’attention des autorités locales sur l’insécurité qui prévaut dans les nouvelles cités tout en revendiquant l’ouverture d’une sûreté urbaine ou d’un poste de gendarmerie. Cependant, les revendications des concernés n’ont pas été prises en considération à ce jour par les services concernés. «Qu’attendent les autorités locales pour intervenir ?» s’interrogent les habitants qui redoutent que ces bandes de malfrats s’en prennent physiquement aux riverains. Il est à rappeler que la progression de l’insécurité dans les cités AADL 2.500 et 2.700 logements a fait réagir, début décembre en cours, les habitants qui avaient lancé une pétition pour réclamer l’ouverture d’une sûreté urbaine dans cette zone afin de dissuader les bandes de voleurs. Les habitants dénoncent la recrudescence des agressions et des vols dans ces deux cités-dortoirs qui plongent dans l’insécurité dès la tombée de la nuit, poussant les habitants à se terrer dans leurs domiciles.

Les premiers habitants du pôle urbain Ahmed Zabana ont également adressé hier une correspondance au wali pour dénoncer l’état d’abandon de ce pôle qui est dépourvu de toutes les commodités. Ils ont notamment dénoncé la défaillance de l’éclairage public, l’insécurité, l’absence de presque tous les équipements publics et l’inexistence du transport.

 

Source : Le quotidien d’oran

Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site