Près de 4.700 souscripteurs au programme de logement de l’agence de l’amélioration et du développement du logement (AADL2) recevront prochainement des convocations pour s’acquitter de la première tranche de leurs logements.

Une fois l’ordre de versement remis, les souscripteurs devront se rendre au Crédit populaire algérien (CPA) dans un délai n’excédant pas un mois renouvelable pour s’acquitter de la première tranche fixée à 210.000 DA pour les F3 et à 270.000 DA pour les F4.

D’autre part, 9.702 dossiers sont en cours de traitement sur les 47.329 reçus dans la capitale de l’Ouest, deuxième wilaya du pays de par le nombre de souscripteurs, indique un bilan de la direction générale de l’AADL communiqué la semaine écoulée. L’AADL devrait finaliser le traitement de tous les dossiers dans quelques semaines avant d’accorder un délai supplémentaire pour recevoir les souscripteurs retardataires. En revanche, 1.500 dossiers ont été rejetés par l’AADL qui a remis les ordres de versement de la première tranche à près de 26.000 requérants. Une importante opération de vérification a été lancée dans ce cadre grâce au fichier national du logement. Mis en chantier en 2001, le fichier national regroupe les noms de tous les bénéficiaires de logements, dans toutes les formules possibles, ou d’aides à la construction.

Il permettra ainsi d’éviter les scénarios qui avaient lieu jusque-là quant à la double et triple attribution accordée sur la base de fausses déclarations. Il contient actuellement tous les noms des personnes ayant bénéficié de logements subventionnés par l’Etat, à savoir le logement social, social-locatif, social-participatif et location-vente.

Concernant le versement, pour la deuxième phase lancée il y a quelques jours un total de 1.000 souscripteurs est concerné. 100 ordres de versement sont remis chaque jour de dimanche à jeudi par les services de l’AADL.

Selon les responsables de l’agence, les logements F4 sont réservés aux couples avec trois enfants et plus. Sur les 66.000 souscripteurs qui ont eu l’accord favorable via internet, près de 47.000 ont déposé leur dossier. L’étude des dossiers se poursuit toujours. La wilaya d’Oran a bénéficié d’un programme de réalisation de 30.000 unités parmi lesquelles un premier quota de 5.000 sur 10.000 de type location-vente a été déjà lancé. C’est à la daïra d’Es-Senia, sur une superficie de 80 hectares que cette nouvelle cité sera édifiée. Un programme de réalisation de 5.000 unités a déjà été lancé à Aïn El-Beida.