“Une année d’attente pour un logement qu’on n’est même pas sûr d’avoir !” Tel est le sentiment exprimé, mardi, par des dizaines de souscripteurs au programme AADL. Plusieurs dizaines de ces souscripteurs, qui disposent d’attestations de réservation pour les projets de logements situés à Djdiouia, Merdja Sidi Abed et Yellel, se sont encore une fois regroupés devant le siège de l’agence AADL de Relizane pour exiger des “garanties” de la part de l’administration pour une attribution dans les plus brefs délais de ces logements et exiger une distribution en total respect des engagements pris auprès des souscripteurs. “Les logements sont prêts depuis plusieurs mois. Les souscripteurs ne sont pas connus. Mais personne ne veut assumer ses responsabilités et rendre publique une liste officielle des bénéficiaires. L’AADL n’arrête pas de se renvoyer la balle. On dirait qu’il y a une entreprise délibérée de la part de certaines personnes au niveau de cet organisme qui tend à laisser régner le flou dans ce dossier sensible pour on ne sait quel dessein.” C’est par des termes crus que les représentants des souscripteurs ont tenu à résumer la situation dans laquelle se trouvent leurs dossiers.
Ils demandent à l’agence AADL d’étudier leurs dossiers et afficher la liste des bénéficiaires afin de mettre fin à toute tentative spéculative autour de ces logements.

source:Liberté