Le wali de Souk Ahras a insisté auprès des responsables chinois chargés du projet de réalisation de 1 500 logements locationvente de l’agence AADL au chef-lieu de wilaya pour que le chantier en question soit renforcé d’au moins 250 travailleurs, apprend-on de source proche de la direction de l’habitat locale. Cette même source signale que comparativement aux mois passés, lesdits travaux ont nettement progressé et qu’à ce rythme une bonne partie du projet pourra être réceptionnée “avant fin 2018”, comme l’a expressément souhaité Abbès Badaoui, au cours d’une récente visite de chantier. Notre source indique que le chef de l’exécutif a demandé à l’entreprise chinoise de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que le chantier des 500 unités AADL, retenues pour la commune de M’daourouch, soit lancé dans les meilleurs délais. De même qu’il a adressé une mise en demeure à l’entreprise chargée de réaliser 100 logements promotionnels pour l’OPGI (Office de promotion et gestion immobilière) à Souk Ahras. Rappelons que dans cette dynamique, 600 logements publics locatifs (LPL) ont été distribués, il y a une dizaine de jours, dans les communes de Merahna, Mechroha et Taoura, avant la remise des clés aux bénéficiaires, d’ici la fin de l’année en cours, de 1 000 autres unités LPL à Souk Ahras ville. Il y a lieu de signaler aussi qu’un programme de 2 200 logements de type AADL à Souk Ahras, Sedrata et M’daourouch a été lancé récemment ainsi qu’un quota de 1 000 logements promotionnels aidés (LPA) au profit de Souk Ahras, M’daourouch, Heddada, Taoura et Merahna.
Ce qui permettra, on s’en réjouit, d’atténuer la crise du logement qui sévit dans cette wilaya.

Par A. Allia Source : https://www.liberte-algerie.com

Commentaires