TEBBOUNE ANNONCE UN FINANCEMENT ADDITIONNEL À L’AADL 470.000 logements programmés

43

Les premières opérations de distribution des logements AADL 2 à Alger débuteront avant la fin du premier semestre 2017.

Le programme de logements location-vente (Aadl) a bénéficié d’un financement additionnel de 120.000 unités, faisant augmenter le nombre des logements prévus dans le budget à 470.000 unités, a affirmé hier à Alger le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune.
Dans des déclarations à la presse en marge d’une visite d’inspection du projet de la Grande mosquée d’Alger, M.Tebboune a précisé que le programme location-vente de 150.000 unités initialement, a été progressivement élargi à la réalisation de 80.000 unités en 2013, à 80.000 autres en 2015 et à 40.000 unités en 2016 auxquelles s’ajoutent récemment 120.000 nouvelles unités, ramenant ainsi le nombre global prévu au titre de ce programme à 470.000 unités.
Il s’agit là d’une confirmation de la détermination des autorités à poursuivre le programme de logement «qui ne sera pas suspendu quelle que soit la conjoncture», a indiqué le ministre. L’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (Aadl) devrait achever la distribution des logements aux souscripteurs des programmes 2001 et 2002 (Aadl 1) en mars prochain pour entamer ensuite les opérations de distribution des logements aux souscripteurs au programme 2013 (Aadl 2).
Les premières opérations de distribution des logements Aadl 2 à Alger débuteront avant la fin du premier semestre 2017, a annoncé le ministre. Le ministre a déploré, par ailleurs, le retard enregistré dans certaines wilayas du pays à l’instar de Béjaïa, Bouira et Boumerdès, imputant cela à des problèmes objectifs liés essentiellement au foncier. «A Béjaïa, à titre d’exemple, nous avons délocalisé les sites destinés aux projets aadl plusieurs fois, ce qui a retardé les travaux de plusieurs mois», a expliqué le premier responsable du secteur qui a présenté «ses excuses officielles à tous les souscripteurs des wilayas concernées». Cette situation reste «exceptionnelle eu égard à l’avancement des travaux dans l’ensemble des régions du pays», a-t-il ajouté.
Concernant le projet de la Grande mosquée d’Alger, troisième au monde après celle de La Mecque et de Médine en Arabie saoudite, M.Tebboune a affirmé que cet édifice sera ouvert aux fidèles à la fin de l’année en cours. Les travaux avancent à une cadence accélérée conformément aux prévisions car le gros oeuvre a été achevé fin 2016, y compris le minaret de 225 mètres, a-t-il soutenu. Le ministre a pris connaissance des échantillons de matériaux de construction proposés, notamment pour les travaux de revêtement, mettant l’accent sur l’impératif d’utiliser des produits de fabrication locale.

source:08-01-2017

SHARE