Dans le cadre de la célébration de la Journée arabe du logement, une manifestation «portes ouvertes  sur le logement» a été organisée au niveau de la maison de la Culture Rachid-Mimouni de Boumerdès.
De nombreux promoteurs ainsi que les organismes d’état chargés de la promotion du logement y ont pris part. Des projets des différents programmes du logement lancés dans la wilaya ont été portés à la connaissance du public par le biais d’expositions ou des explications ont été fournies par les promoteurs et les responsables concernés notamment le bénéfice de tel ou tel dispositif. Ainsi le logement LSP, le LPA, l’habitat rural ont fait l’objet d’engouement des citoyens  qui  se sont intéressés aux modalités du bénéfice. Le wali de Boumerdès qui a inauguré le Salon du logement arabe  a réitéré sa volonté de mettre en exécution tous les programmes dont a bénéficié la wilaya afin dira-t-il d’atténuer  la tension sur le logement. Parlant du logement rural, le wali dira que plus de 11 000 logements sont inscrits dont 4 000 ont été réalisés et le reste est en voie de lancement avant de préciser les modalités du bénéfice. Ainsi pour tous les dispositifs  mis en chantier comme le LSP, le LPA, l’AADL  et le Social doivent obligatoirement passer par le fichier national.  Concernant, l’habitat rural le postulant  doit résidait dans la commune rurale depuis au moins 5 ans, disposer d’une assiette de terrain et exercer  une activité rurale. Concernant certains projets qui connaissent des difficultés à l’exemple des logements CNEP/APC, le premier responsable de la wilaya  précisera que le trésor public a pris en charge le côté financier  annonçant ainsi la fin de cet épineux programme qui traîne depuis  des années. Le retard dans l’achèvement de certains projets dans les délais est dû selon certains promoteurs à des entraves bureaucratiques. La délivrance  des papiers  relatifs à l’assiette du terrain à bâtir, la non réalisation des VRD par les pouvoirs publics sont des contraintes soulevées par le promoteur EBRB Bessaad qui a saisi cette occasion pour  les porter à la connaissance du wali.

Commentaires