Des sources évoquent la possibilité de se passer de l’affichage de la liste en convoquant directement les bénéficiaires au niveau de l’OPGI pour s’acquitter de leur forfait.

Annoncée à maintes reprises, la fameuse liste, tant attendue, des bénéficiaires des 200 logements affectés aux demandeurs de la commune de Mouzaia, tarde à être affichée. Reportée à plusieurs reprises, les supputations vont bon train pour justifier le report sur report de la liste définitive devant permettre à des dizaines de personnes de voir leur vœu, de pouvoir acquérir enfin un logement, exaucé.

Situés au lieu-dit Lahcham, dans la commune de Oued Djer, le quota a été dégagé par le wali de Blida au profit de la commune de Mouzaia qui n’a pas bénéficié d’un programme de logements de la formule LSP depuis un peu plus de vingt longues années. C’est dire toute la tension qui règne ces jours-ci dans l’attente de voir la liste d’attribution de ces logements enfin révélée. Cependant, comme dans toute opération de distribution de logements, les demandeurs appréhendent des surprises qui risquent d’être à contre-courant de leur attente légitime.

D’ailleurs, l’association Amal, par le biais de son représentant, a déjà annoncé la couleur en mettant en garde contre tout éventuel détournement d’un nombre important de logements au profit de ceux qui ne sont pas dans le besoin ou ayant bénéficié de faveurs émanant ou gravitant autour des concepteurs de la liste des bénéficiaires. Et pour mieux argumenter leur inquiétude, des représentants de comités des quartiers ont adressé une correspondance au wali de Blida pour dénoncer la procédure engagée dans l’élaboration de la liste sans qu’ils soient associés.

Les vieux réflexes ayant encore de beaux jours devant eux, lorsqu’il s’agit de se servir, la liste des bénéficiaires de logements comporteraient de nombreuses irrégularités que le comité des quartiers avait vite fait d’identifier et saisir officiellement le premier responsable de la wilaya pour son annulation. Selon nos sources, la liste aurait subi plusieurs liftings, ce qui explique le retard enregistré dans l’opération de distribution de ces logements.

D’autres sources évoquent la possibilité de se passer de l’affichage de la liste en convoquant directement les bénéficiaires au niveau de l’OPGI pour s’acquitter de leur forfait avant de se voir remettre les clés de leurs logements. Une procédure qui éviterait tout désagrément et d’éventuels débordements. Une chose est sûre, rien n’est annoncé sur la manière dont seront distribués les logements en question.

Source: Elwatan 03-01-2017

Annonces immobilières

  • location d’appartement haut standing Oran

    bureau d’affaires chez-vous mets en location un appartement haut standing T4 110m² au 1er etage avec cuisine equipée chauffage central climatisation 3 balcon a hayat regency ( LPP ) oran pour plus d’infos contacter […]

  • Appartement F3 à vendre Oran

    Bureau D affaire “الرحمة” Mets En vent super Appartement type f3 Acté a hai Salam coté hasnaoui 80m² 2façade au 5eme etage dans une cité fermée et gardée […]

  • Location F2 meublé A oran dans une villa

    loue f2 meublé tt confort avec garage dans une villa a bir el djir centre, 35000 da le mois + caution L’article Location F2 meublé A oran dans une villa est apparu en premier sur Annonce immobilière en Algérie. […]

Commentaires