Trente entreprises chargées de réaliser des programmes de logements ont été mises en demeure par la direction de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) d’Oran pour non-respect des délais.

Des sources proches de l’office ont indiqué que cette décision a été prise à la suite de plusieurs sorties d’inspections effectuées par le responsable de l’OPGI sur les sites. Ces mises en demeure ont été adressées, selon nos sources, à des entreprises défaillantes, lesquelles ont été sommées de respecter les clauses du cahier des charges et d’activer la cadence des travaux afin de livrer les projets dans les délais.

Le wali d’Oran avait instruit l’ensemble des services concernés, dont l’OPGI et la DLEP, entre autres, à multiplier les sorties sur le site afin de s’enquérir du taux d’avancement des travaux. D’importants projets sont prévus pour la capitale de l’Ouest, notamment pour la formule de logements LPL, où sur les 53 248 unités, 44 990 sont en cours de réalisation. Pour les autres formules, 11 000 logements sociaux participatifs (LSP), 10 000 de type AADL, 8 956 logements promotionnels aidés (LPA) et 13 000 logements publics promotionnels (LPP) sont en cours de réalisation.

F. A.

Elwatan du 12-5-16



Commentaires