Les dernières pluies ont eu des conséquences négatives sur certaines bâtisses, en particulier celles présentant des anomalies de construction.

Les habitants de la cité des 460 Logements, sise non loin du pôle universitaire, se sont regroupés, hier, au niveau du siège de l’OPGI, pour protester contre les infiltrations d’eau, l’effritement des murs de leurs immeubles et plusieurs autres carences découvertes à l’occasion des dernières intempéries, à savoir des défaillances dans les réseaux de canalisations des eaux usées, l’étanchéité et la viabilisation.

Les protestataires, qui ont désigné par son nom l’entrepreneur responsable desdites carences, se disent victimes d’arnaque et de mépris pour avoir maintes fois soulevé le problème à plusieurs niveaux, dont l’OPGI. Les responsables de l’office ont promis de prendre en charge les doléances des protestataires dans les meilleurs délais.

Source : Elwatan du 05 SEPTEMBRE 2019

Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site