«Les logements sociaux vides ou sous-loués seront récupérés et mis à la disposition du wali», c’est ce qu’a déclaré lundi le directeur général de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) non sans susciter une certaine inquiétude chez ceux qui sont dans cette situation. En effet, le premier responsable de l’OPGI a expliqué que «des équipes ont été constituées pour recenser les logements sociaux inoccupés ou sous-loués afin de les mettre à la disposition du wali». «Les logements ainsi récupérés seront redistribués à ceux qui les méritent», a encore indiqué le DG de l’OPGI. Toujours selon ce dernier, «même les logements distribués durant cette année, comme à la cité des 1900 logements, n’ont pas encore été occupés. Leurs bénéficiaires ont pourtant pris possession de leurs clefs», a-t-il révélé.

Source: le Quotidien d’Oran du 17/01/2019