Pas moins de huit directions de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de l’ouest du pays ont pris part au regroupement régional sur la modernisation et la décentralisation des agents et promoteurs immobiliers organisé jeudi dernier au siège de l’OPGI de Tlemcen et ce, dans le cadre des rencontres régionales lancées récemment par le ministère de l’Habitat en vue de procéder, selon le directeur de l’OPGI de Tlemcen, M. Abdelhamid Bouchakour, à l’installation des applications de traitements des dossiers de demande d’agréments des agents immobiliers et des promoteurs immobiliers au niveau de l’ensemble des directions de wilaya. « Ce regroupement des directeurs des OPGI et des informaticiens des huit wilayas de l’ouest a pour objectif de mettre à niveau l’ensemble des informations et de procéder à l’assainissement des données relatives à l’application sous le web. Il a été également question de présenter la nouvelle interface, l’utilisation des annuaires, l’assainissement des données et la mise en relation des applications de traitement avec l’application 26 », a expliqué M. Bouchakour. Il faut noter que le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a mis récemment en place une stratégie s’articulant sur trois chantiers, à savoir l’habitat, l’urbanisme et la modernisation du secteur pour une bonne gestion du parc national de logement public et privé et l’établissement de statistiques fiables sur le parc de logement et le mode de son exploitation, l’aménagement, l’urbanisme, l’orientation de la ville et les règles de mise en conformité des constructions, ainsi que l’activité de la promotion immobilière. L’autre défi du ministère de l’Habitat est de prendre également en compte la dimension écologique vu que l’Algérie a ratifié les conventions internationales en relation avec l’habitat durable et ce, par le renforcement du contrôle en matière d’urbanisme. Par ailleurs, la tutelle déploie ses efforts dans le cadre de la modernisation pour innover les procédures de délivrance des permis de construire à distance et ce, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur.

La même démarche de gestion moderne sera adoptée avec l’OPGI, le CTC, les bureaux d’études, la CNL, l’AADL, l’ENPI, la communauté à l’étranger et les promoteurs immobiliers via un portail de suivi des situations financières

Source : journal Le quotidien du 23.11.2019

Notre rédaction est constituée de simples bénévoles qui essaient de regrouper toute l'information concernant le logement dans un seul et même site