L es souscripteurs au logement promotionnel public (LPP) dans la wilaya de Djelfa attendent toujours la réalisation de leurs logements.

Les bénéficiaires de ce type de logements, que nous avons rencontrés, ont dénoncé le retard accusé dans la réalisation des 46 logements programmés depuis 2013 à la cité d’El Bassatine, au chef-lieu de wilaya de Djelfa. «Les mêmes programmes au niveau de la commune de Aïn Ouassara et dans d’autres wilayas voisines, comme Laghouat, et qui ont démarré à la même date, ont été achevés et leurs bénéficiaires les ont déjà occupés, tandis que à Djelfa aucune pierre n’a été, jusqu’à présent, posée dans ce projet !

D’emblée, il y a une arnaque de la part des responsables concernés, du fait que nous avons déposé nos dossiers dans ce nouveau segment pour bénéficier des logements de type individuel, mais finalement il s’est avéré que les logements seront réalisés en type collectif…

Les souscripteurs à cette formule de logements publics nagent dans un flou total», nous a relaté Rahmoun Mohamed, l’un des souscripteurs de ce type de logements. Selon eux, il y a des responsables locaux qui voudraient bloquer la réalisation de ces logements du fait qu’ils sont intéressés par le terrain choisi pour ce projet.

«Toutes nos différentes démarches entreprises auprès de la direction du logement de Djelfa n’ont pas été concluantes, et n’ont abouti à rien, des années se sont écoulées et nous ne voyons encore aucun indice annonciateur d’un début de solution, de ce fait, nous lançons un cri de détresse au ministre de l’Habitat et au wali de Djelfa afin d’intervenir pour régler ce problème», insiste notre interlocuteur.
Source: El Watan



Commentaires